Les défis du marché

Des mégaports efficaces et sécurisés nécessitent…

Les défis du marchéLa mondialisation du commerce maritime transforme les ports, interfaces traditionnelles entre la terre et la mer, en mégaports intermodaux qui nécessitent des docks en eaux profondes, une facilité d’accès pour les poids lourds et les dessertes ferroviaires, des équipements massifs de manutention des matériaux et un réseau logistique complet exploitant les technologies informatiques et Internet.

Avec des volumes de conteneurs appelés à croître de 6 à 8% d’ici à 2015, les terminaux portuaires se voient contraints de gagner en productivité et en efficacité, en particulier pour recevoir des porte-conteneurs de type Panamax et Post-Panamax. Des ports historiques comme Rotterdam (le plus grand d’Europe) s’étendent sur des terrains avoisinants, tandis que d’autres, entièrement nouveaux, sortent de terre à l’image de celui de Yangshan à Shanghai. De fait, on observe une multitude d’extensions ou de créations de ports en Russie, au Brésil, en Inde, au Koweït, en Arabie saoudite, au Qatar et aux Emirats Arabes Unis, autant de projets représentant chacun plusieurs milliards de dollars.

Parallèlement, un certain nombre d’autres tendances font évoluer le secteur. Des investissements significatifs sont consacrés aux terminaux de croisières, notamment dans les Caraïbes et même en Extrême-Orient, pour l’accueil de nouveaux types de tourisme. De même, les pays producteurs de pétrole investissent massivement dans les terminaux énergétiques, à l’exemple de celui de Ras Laffan au Qatar qui assure le traitement et le transbordement du gaz naturel liquéfié.

Le développement durable constitue également un important facteur de changement. En Californie, les navires sont désormais obligés par la loi de couper leurs machines afin de réduire leurs émissions de CO2 et de s’alimenter en électricité par un branchement à quai (« cold-ironing »), tandis que les grues sont rééquipées avec des moteurs électriques en remplacement des diesels polluants. Depuis le 11 septembre, la sécurité représente aussi une préoccupation majeure, exigeant de nouveaux systèmes de télécommunications pour la gestion, la surveillance et le contrôle des ports.

Autorité portuaire, maître d’œuvre, distributeur ou équipementier grutier, vous recherchez des solutions pour améliorer votre productivité. Cela implique de relever des défis en termes de taille, de capacité et d’intermodalité, mais aussi de s’adapter à de nouvelles opportunités dans les domaines du tourisme, du commerce et du traitement de l’énergie, tout en répondant aux problématiques de développement durable et de sécurité. La réponse à toutes ces questions dépend dans une large mesure de votre choix de câbles et solutions de câblage.

Ce que vous attendez d’un fabricant de câbles :

  • Une gamme étendue de câbles facilement disponibles à proximité des chantiers des mégaprojets
  • Des produits sur étagère là où c’est possible, des solutions sur mesure où c’est nécessaire
  • Robustesse, souplesse et longévité dans les environnements portuaires et maritimes très actifs
  • Des solutions d’énergie et de télécommunications qui prennent en compte les besoins des terminaux intermodaux
  • Une gestion de stocks exemplaire, en particulier pour la maintenance et les réparations
  • Un regroupement des commandes, des livraisons en flux tendus et des garanties techniques vis-à-vis des spécifications
  • Des câbles renforçant la sécurité pour le suivi, le balisage, la détection, la surveillance et la vidéo intelligente
  • Des câbles sûrs pour l’environnement afin de réduire la pollution dans les ports et d’améliorer leur efficacité énergétique
  • Des services pour gérer les accessoires, l’installation, la maintenance, les réparations et la formation

Pour répondre à ces enjeux, Nexans propose une gamme complète de câbles et d'accessoires pour vos infrastructures portuaires.