Informations financières du troisième trimestre 2016

  • Croissance organique1 de -3,3%2 pour le troisième trimestre dont un impact de près de -2,4% dû au recul des activités liées au secteur « Oil and Gas »3.
  • Ventes en recul organique de 0,9% sur 9 mois. Hors activités liées au secteur « Oil and Gas », la croissance est de +1,1%.
  • Tendances marquantes :
    • Croissance soutenue en câbles et systèmes LAN.
    • Environnement « Oil & Gas » toujours difficile (ombilicaux, activités d’exploration et chantiers navals asiatiques).
    • Après la forte demande du premier semestre dans le segment des opérateurs d’énergie, le recul observé en Europe au troisième trimestre laisse envisager une année complète assez stable en volume.
    • Renforcement du carnet de commandes au cours de l’été qui sécurise une forte croissance à deux chiffres pour 2017 pour les activités de projets.

 

Paris, le 4 novembre 2016 - Nexans annonce ce jour un chiffre d’affaires pour le troisième trimestre 2016 de 1 404 millions d’euros contre 1 520 millions d’euros en 2015. À cours des métaux constants4, le chiffre d’affaires s’élève à 1 071 millions d’euros en décroissance organique annuelle de -3,3%.
Le chiffre d’affaires cumulé des neuf premiers mois de l’année est de 4 366 millions d’euros, soit 3 355 millions d’euros à cours des métaux constants correspondant à une décroissance organique de -0,9%.

D’une manière générale, les tendances qui ont prévalu au cours de ce trimestre sont les suivantes :

  • L’activité « Oil & Gas » s’est détériorée durant la période estivale. Elle ressort ainsi en décroissance organique de -39% sur le troisième trimestre et -27% sur 9 mois.  
  • Les métiers de projets hors ombilicaux demeurent orientés positivement (+6,6% sur le trimestre) : les revenus croissent pour la haute tension terrestre et le recul de facturation observé pour les projets sous-marins correspond à l’effet attendu du phasage des projets avant une séquence de forte croissance d’activité à deux chiffres pour l’année 2017 sécurisée en carnet de commandes.
  • Les câbles de télécommunication pour les réseaux privés (LAN) et publics (Opérateurs) s’inscrivent dans les dynamiques positives du premier semestre.
  • Après un bon début d’année, la demande générale en Europe a montré des signes de ralentissement visibles tant dans les câbles pour le bâtiment que dans ceux pour les opérateurs d’énergie.

Au cours de ce troisième trimestre, le Groupe a en outre enregistré une série de succès commerciaux parmi lesquels :

  • La signature du contrat pour la fourniture des câbles d’interconnexion et d’exportation destinés au parc éolien offshore au large du port britannique de Blyth (Northumberland), premier parc éolien offshore de 66 kV au monde ;
  • La fourniture d’une centaine de kilomètres de câbles ombilicaux à BP Exploration (Delta) Limited et son partenaire DEA (Deutsche Erdoel AG) pour une nouvelle phase de leur projet de la zone ouest du delta du Nil.

Dans le même temps en termes d’innovation, le Groupe a réalisé une triple avancée technologique dans le domaine des câbles courant continu haute tension (CCHT). Avec son offre technologique unique de câbles de classe mondiale - câbles en polyéthylène réticulé (XLPE) qualifiés pour 320 kV et testés avec succès à 525 kV ; câbles en papier imprégné prêts pour 600 kV et câbles d’énergie supraconducteurs -  Nexans répond aux défis spécifiques posés par les liaisons CCHT.

Commentant l’activité du Groupe, Arnaud Poupart-Lafarge, Directeur Général a déclaré :
« Nous accueillons ce troisième trimestre comme une performance mitigée qui fait entrevoir une croissance organique globale pour l’année 2016 attendue à un niveau atone, à l’image de celle de l’année 2015.
Dans ces circonstances, le Groupe demeure focalisé sur l’implémentation des initiatives stratégiques en cours et en attend avec confiance l’effet d’amélioration sensible de sa marge opérationnelle pour 2016 et 2017 »

 

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE PAR METIER

(en millions d'euros) T3 2015 T3 2016   Croissance organique 3ème trimestre Croissance organique
9 premiers mois
A cours des métaux constants A cours des métaux constants
Distributeurs et Installateurs 275 268 -2,9% +1,6%
Industrie 304 286 -3,6% -3,7%
Transmission, Distribution et Opérateurs 474 443 -4,6% -2,0%
    dont Distribution et Opérateurs     -5,8% +0,1%
    dont Transmission     -2,6% -5,3%
Autres 71 74 +4,9% +8,8%
Total Groupe 1 124 1 071 -3,3% -0,9%

Distributeurs et Installateurs

L’activité « Distribution et Installateurs » présente un chiffre d’affaires de 384 millions d’euros pour le troisième trimestre, soit 268 millions d’euros à cours des métaux constants, en retrait de -2,9% par rapport au troisième trimestre 2015 et en croissance organique de +1,6% sur les neuf mois cumulés.
Après un niveau d’activité satisfaisant au premier semestre (+3,9%), le métier  « Distribution et Installateurs » enregistre au troisième trimestre une contraction liée à la réduction des ventes en câbles d’énergie, alors que la croissance est toujours soutenue dans les câbles et systèmes LAN.

Les ventes de câbles d’énergie destinés au bâtiment se sont ralenties au troisième trimestre pour atteindre -5,7% par rapport au troisième trimestre 2015. Toutes les zones sont affectées par ces retraits (à l’exception de la zone Moyen-Orient, Russie et Afrique). Les impacts sont marqués principalement en Europe et en Amérique du Nord.

  • En Europe, le Groupe est affecté sur les marchés les plus concurrentiels où il n’a qu’une présence commerciale (UK, Espagne, Hollande), ailleurs les volumes sont comparables.
  • En Amérique du Nord, les deux premiers mois d’été ont enregistré un affaiblissement de l’activité accentué du fait de la fin d’un important contrat de fourniture auprès d’un distributeur.
  • Sur les autres zones, le Brésil et l’Australie demeurent affectés par la situation économique avec des retraits à deux chiffres ; le chiffre d’affaires y est cependant stabilisé depuis 3 trimestres.
  • La dynamique est en revanche positive grâce aux développements commerciaux au Maroc, au Liban ou encore en Colombie et en Corée.

La croissance organique des câbles et systèmes LAN ressort à 6,1% pour le troisième trimestre confirmant ainsi la dynamique favorable du 1er semestre en Amérique du Nord, malgré un léger ralentissement par rapport au début d’année. En Asie et en Europe, la séquence de réalisation des projets affecte négativement la comparaison.

Industrie

Le chiffre d’affaires de l’activité Industrie s’élève à 329 millions d’euros et à 286 millions d’euros à cours de métaux constants, soit une décroissance organique de -3,6% par rapport au troisième trimestre de 2015 et de -3,7% sur les neuf mois cumulés.
Les tendances observées aux deux premiers trimestres ont globalement perduré au cours de ce troisième trimestre :

  • Le segment des faisceaux automobiles se stabilise à un niveau élevé entrainant mécaniquement une baisse du taux de croissance organique (+1%) ;
  • Dans le sous-segment Transport, les ventes aux chantiers navals se contractent en Asie (Corée et Chine), où elles sont liées au secteur « Oil & Gas ». Les ventes de câbles pour matériel roulant ferroviaire reculent en Chine et en Europe. Les projets d’infrastructure ferroviaire, pour leur part, s’inscrivent dans une dynamique positive. Les ventes aéronautiques sont en croissance à deux chiffres.
  • Dans le sous-segment Ressources, l’environnement reste difficile pour les câbles « Oil & Gas » d’extraction. À l’inverse, les ventes progressent au cours du trimestre pour les applications de raffinerie et pétrochimie ainsi que pour les câbles d’extraction minière. Enfin, les ventes pour le secteur des énergies renouvelables poursuivent leur croissance.

Malgré la décroissance globale, le Groupe poursuit son approche d’optimisation des marges par réduction des coûts et amélioration du mix.

Transmission, Distribution et Opérateurs

L’activité Transmission, Distribution et Opérateurs affiche un chiffre d’affaires de 515 millions d’euros et de 443 millions d’euros à cours de métaux constants, soit une décroissance organique de -4,6% par rapport au troisième trimestre 2015. Ce résultat reflète d’une part un recul des ventes de câbles de basse et moyenne tension et une contraction marquée pour les ventes d’ombilicaux que ne compense pas le redémarrage en haute tension terrestre et l’inflexion positive pour les câbles télécom vendus aux opérateurs.

Distribution

Au troisième trimestre 2016, les ventes de câbles de basse et moyenne tension enregistrent une décroissance organique de -7,4% d’une année sur l’autre contre +4,2% au 1er semestre.
Cette inversion de tendance est sensible en Europe (-12,1% vs. +3,0% au premier semestre) sur l’ensemble des principaux pays. En parallèle, le Groupe déploie son dispositif de réduction et de redistribution des capacités de production : l’usine de Namsos désormais fermée, la fourniture du marché Norvégien est organisée à partir d’autres sites européens.
L’évolution est de même nature sur la zone Moyen-Orient, Russie et Afrique où les ventes au Liban se sont inscrites en recul sur le trimestre.
Dans les autres zones, la croissance est positive avec notamment un retournement favorable sur les destinations qui ont fortement souffert au cours des 12 derniers mois et notamment en Australie, en Nouvelle Zélande, au Brésil et aux USA.
Compte tenu de la plus forte demande du premier semestre, l’activité est attendue à  un niveau stable sur l’ensemble de l’année.

Opérateurs

Les ventes aux opérateurs de télécommunication ont enregistré une croissance organique de +4,2% au troisième trimestre 2016. L’activité demeure ainsi favorablement orientée, grâce à la fourniture de câbles à fibre optique en Europe.

Haute Tension Terrestre

L’activité de haute tension terrestre poursuit son redressement engagé au second trimestre, sur la base d’un carnet de commandes bien orienté de ses usines Européennes.
La croissance organique du chiffre d’affaires est ainsi voisine de 50%.

Haute Tension sous-marine

Les revenus des activités de projets sous-marins sont en recul de -16,7% sur le trimestre, tenant pour l’essentiel à la forte baisse des ventes d’ombilicaux et, dans une moindre mesure, du phasage de projets de haute tension.
En ce qui concerne les câbles à haute tension, le carnet de commandes qui s’établit à un plus haut historique permet de sécuriser la forte croissance attendue pour 2017.
Après l’activité soutenue du premier trimestre 2016 qui avait néanmoins enregistré une réduction progressive des facturations de commandes prises en 2015, le chiffre d’affaires en câbles ombilicaux se contracte davantage. Néanmoins, dans un environnement difficile, le Groupe a remporté des commandes importantes au cours de l’été telles que pour l’équipement des projets de BP Exploration (Delta) Limited et DEA dans la zone ouest du delta du Nil en Egypte), permettant de sécuriser la charge de 2017. Le carnet de commandes en ombilicaux a ainsi plus que doublé depuis le 1er janvier 2016, pour s’établir à 194 millions d’euros.

Ventes des autres activités

Les ventes des autres activités s’élèvent à 75 millions d’euros à cours des métaux constants en croissance organique de 4,9%, correspondant à l’augmentation des ventes externes de fil machine en Europe et Amérique du Nord.

Une conférence téléphonique (en anglais) est organisée ce jour à 15h30 (heure de Paris).
Les numéros à composer pour y participer sont les suivants :

  • Appel depuis la France :                     +33 (0)1 70 77 09 42
  • Appel depuis la Grande-Bretagne :   +44 (0) 203 367 94 62
  • Appel depuis les Etats-Unis :             +1 855 402 77 63

Les numéros de réécoute (conférence disponible sous 2 heures) sont les suivants :

  • Appel depuis la France :                     +33 (0)1 72 00 15 00
  • Appel depuis la Grande-Bretagne :   +44 (0) 203 367 94 60
  • Appel depuis les Etats-Unis :             +1 877 642 30 18

Pour la réécoute, veuillez préciser la référence de conférence : 304671 #

 

Calendrier financier

9 février 2017 : Résultats annuels 2016

 

Les informations de nature prospectives contenues dans ce communiqué sont fonction de risques et incertitudes, connues ou inconnues à ce jour, qui peuvent avoir un impact sur les performances futures de la Société, et qui peuvent en différer sensiblement.
Le lecteur est également invité à consulter le site Internet du Groupe sur lequel sont disponibles en particulier la présentation analystes des résultats annuels, les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2015, le Rapport de Gestion 2015, où figurent les facteurs de risques du Groupe et notamment la confirmation des risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence lancées en 2009, ainsi que le rapport financier semestriel 2016 où figurent les incertitudes du deuxième semestre 2016, et les  états financiers consolidés résumés du premier semestre 2016.
Outre les facteurs de risques, les principales incertitudes pour le second semestre 2016 concernent notamment :

  • La demande déprimée dans les marchés liés à l’Oil and Gas pourrait se détériorer davantage, impactant potentiellement plusieurs activités au sein du Groupe, et en particulier l’activité d’AmerCable aux Etats-Unis qui est également impactée par des facteurs similaires dans le segment minier;
  • La demande atone dans les chantiers navals en Chine et en Corée pourrait avoir un impact sur les commandes, et donc sur les revenus des périodes subséquentes;
  • L'impact de l'instabilité politique et de la contraction économique au Brésil, où les niveaux de la demande ne parviennent pas à se stabiliser et où les risques de crédit aux clients peuvent encore s’accroître ;
  • Les conséquences du Brexit qui pourraient inclure la décroissance des économies européennes en général, et en relation avec le Royaume-Uni, malgré l'absence de production locale de câbles par le Groupe, d'éventuels retards dans le financement des grands projets d'infrastructure qui se traduisent par ralentissement des commandes de l'activité Haute Tension, et les éventuelles fluctuations des taux de change qui pourraient pénaliser les exportations vers le Royaume-Uni;
  • Les développements économiques en Grèce et leurs conséquences sur les opérations du Groupe dans ce pays ;
  • L’environnement économique et politique de certains pays émergents où Nexans réalise des ventes et en particulier du Liban, de la Libye, et de la Russie ;
  • Le possible impact négatif des fermetures d'usines récentes ou en cours, des réorganisations et de la réduction des fonctions centralisées;
  • L’augmentation des coûts des engagements de retraite résultant de la baisse des taux d'intérêt;
  • La stagnation ou  la régression de la demande qui, pour certaines usines, pourraient donner lieu à une sous-utilisation critique de la capacité.

 


[1]La croissance organique est définie comme la différence calculée sur le chiffre d’affaires standard (à cours des métaux non ferreux constants) entre la période actuelle et la période de référence à laquelle sont appliqués les taux de change actuels sur le périmètre actuel.

[2]Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2015 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, les effets de change s’élèvent à -0,7 millions d’euros, et les effets de périmètre à -15,5 millions d’euros.

[3]Les activités liées au secteur de l’« Oil & Gas » ont été estimées par regroupement des ventes de câbles pour l’exploration pétrolière et gazière, les câbles ombilicaux et les activités des chantiers navals asiatiques.

[4]Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants

 

 

Annexes

(en millions d’euros)

  Troisième trimestre
2015 2016
Chiffre d'affaires à cours des métaux non ferreux courants par segment d'activité
Transmission, Distribution et Opérateurs 557 515
Industrie 363 329
Distributeurs et Installateurs 421 384
Autres 179 176
Total Groupe 1 520 1 404
Chiffre d'affaires à cours des métaux non ferreux constants par segment d'activité
Transmission, Distribution et Opérateurs 474 443
Industrie 304 286
Distributeurs et Installateurs 275 268
Autres 71 74
Total Groupe 1 124 1 071

 

Effets de périmètre et de change sur les ventes à cours des métaux non ferreux constants

 

3eme
trimestre
2015
Effet
change
Croissance
organique
Effet
périmètre
3eme trimestre 2016
Transmission, Distribution et Opérateurs 474 -2 -21 -8 443
Industrie 304 1 -11 -8 286
Distributeurs et Installateurs 275   -8 1 268
Autres 71   3   74
Total 1 124 -1 -36 -16 1 071

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 (0)1 73 23 85 31
Michel.gedeon@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone + 33 1 73 23 84 12
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Nexans donne de l’énergie à la vie par une large gamme de câbles et solutions de câblage qui permet d’accroître la performance de ses clients dans le monde entier. Les équipes du Groupe agissent comme partenaires au service de leurs clients dans quatre principaux domaines d’activités : le transport et la distribution d’énergie (réseaux terrestres et sous-marins) les ressources énergétiques (pétrole et gaz, mines et énergies renouvelables), les transports (routiers, ferroviaires, aériens et maritimes) et le bâtiment (commercial, résidentiel et centres de données). La stratégie de Nexans s’appuie sur une innovation continue des produits, des offres de solutions et de services, mais aussi sur l’implication des équipes, l’accompagnement des clients et l’adoption de procédés industriels sûrs et respectueux de l’environnement.
En 2013, Nexans est devenu le premier acteur de l’industrie du câble à créer une Fondation d’entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l’accès à l’énergie pour les populations défavorisées à travers le monde.
Nexans est un membre actif d’Europacable, l’association européenne des fabricants de fils et câbles. Le Groupe est signataire de la Charte de l'industrie Europacable, expression de l’attachement des membres aux principes et objectifs du développement du câble éthique, durable et de haute qualité.
Nexans, acteur de la transition énergétique est présent industriellement dans 40 pays, a des activités commerciales dans le monde entier et emploie près de 26 000 personnes. En 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 6,2 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com

www.nexans.com