Informations financières du troisième trimestre 2017

  • Croissance organique1 de +6,7%2 pour le troisième trimestre, portée par les activités de haute tension sous-marines ; ventes stables à +0,6% hors métiers de projets
  • Reprise des activités en Europe et dans la zone Moyen-Orient/Afrique compensant les faiblesses en Amérique et dans les activités « Oil and Gas »
  • Croissance des ventes de câbles aux opérateurs de télécommunication (+7,2%) mais câbles et systèmes LAN négativement orientés (-8,8%)

 

Paris, le 7 novembre 2017 - Nexans annonce un chiffre d’affaires pour le troisième trimestre 2017 de 1 544 millions d’euros contre 1 404 millions d’euros en 2016. À cours des métaux constants3, le chiffre d’affaires s’élève à 1 109 millions d’euros en croissance organique de +6,7% par rapport au troisième trimestre 2016.
Le chiffre d’affaires cumulé des neuf premiers mois de l’année est de 4 750 millions d’euros, soit 3 444 millions d’euros à cours des métaux constants correspondant à une croissance organique de +3,8%.

Les tendances qui ont prévalu sur la première moitié de l’année se sont prolongées au cours de ce trimestre :

  • Les métiers de haute tension s’inscrivent en forte augmentation, avec une croissance organique de +40% sur le trimestre (+35% sur les 9 premiers mois de 2017) dont +63% pour les câbles sous-marins (+46% sur les 9 premiers mois de 2017).
  • Les activités hors projet, qui étaient en recul de 3% au premier semestre, se stabilisent au troisième trimestre à +0,6% compte tenu principalement de l’évolution des ventes en Europe (+4,1%) et dans la zone Moyen-Orient / Afrique (+27,1%), alors que les faiblesses persistent en Amérique du Nord (-7,4%) et du Sud (-19,2%).
  • La décroissance des activités « Oil and Gas » s’est ralentie à -7,3% au troisième trimestre contre -25,8% sur 9 mois, traduisant un effet de base positif pour les câbles ombilicaux mais une contraction toujours forte pour les câbles industriels pour chantiers navals coréens, principale cause de la baisse des ventes du segment industrie.
  • Après la forte croissance du premier semestre (+12,5%), les ventes de câbles d’infrastructure de télécommunication affichent une croissance organique annuelle de +7,2% au troisième trimestre de 2017.
  • Pour les câbles et systèmes LAN, la tendance baissière du premier semestre perdure, à -8,8% contre -11,4% au premier semestre de 2017, la dynamique positive retrouvée en Asie et en Europe ne compensant pas la faiblesse persistante aux Etats-Unis.

Au troisième trimestre 2017, le Groupe a remporté une série de succès commerciaux parmi lesquels :

  • Dans le domaine des infrastructures d’énergie, un contrat de 37 millions d'euros pour l’opérateur BKK Nett AS pour la livraison et l'installation du système de câbles sous-marins XLPE 420 kV qui permettra d’approvisionner environ
    200 000 foyers, entreprises et sites industriels de la région de Bergen en Norvège,
  • Dans le secteur des télécommunications, un contrat pour Huawei Marine, pour la liaison SEAX-1 visant à fournir une connectivité robuste à grande vitesse à la péninsule malaise. Ce contrat prévoit la fabrication et livraison de 250 kilomètres de câbles sous-marins à fibre optique.
  • Hyundai Heavy Industries a choisi Nexans comme fournisseur unique de câbles pour le deuxième volet du développement du projet Nasr, champ pétrolier au large d’Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis). Les unités du Groupe fourniront ainsi 3 000 km de câbles d'alimentation basse et moyenne tension, câbles d'instrumentation et câbles de communication.
  • Dans le même temps, Nexans a également annoncé la construction d'un nouveau navire de pointe pour la pose de câbles. Avec le Nexans C/S Skagerrak, ce nouveau navire équipé d'une table tournante de 10 000 tonnes, assurera l'installation mondiale de grands volumes de câbles sous-marins HVDC et HVAC. Ceci permettra de renforcer encore la position de Nexans en tant qu’acteur de référence sur le marché en pleine croissance des câbles sous-marins haute tension.
  • Poursuivant son engagement en faveur du développement durable, Nexans a lancé Recycling Services qui permettra aux clients et partenaires du Groupe de contribuer à l'économie circulaire tout en monétisant la cession de leurs surplus de câbles en cuivre et en aluminium.

Commentant l’activité du Groupe, Arnaud Poupart-Lafarge, Directeur Général a déclaré :
« Ce troisième trimestre de 2017 s’inscrit dans la même tendance que le premier semestre avec une croissance tirée par les activités de projets de haute tension sous-marine. L’ensemble des autres activités est stable, grâce à une reprise progressive de l’activité en Europe. Le Groupe poursuit ses actions en interne pour achever son plan de redressement et présentera son nouveau plan stratégique 2018-2022 le 13 décembre prochain ».

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE PAR METIER

(en millions d'euros) T3 2016 T3 2017   Croissance organique 3ème trimestre Croissance organique
9 premiers mois
A cours des métaux constants A cours des métaux constants
Distributeurs et Installateurs 268 270 +4,2% -1,0%
Industrie 286 268 -3,8% -1,7%
Transmission, Distribution et Opérateurs 443 499 +16,6% +11,2%
    dont Distribution et Opérateurs     +2,4% -3,6%
    dont Transmission     +39,9% +34,9%
Autres 74 72 -1,6% -2,2%
Total Groupe 1 071 1 109 +6,7% +3,8%

Distributeurs et Installateurs

L’activité « Distributeurs et Installateurs » présente un chiffre d’affaires de 438 millions d’euros pour le troisième trimestre, soit 270 millions d’euros à cours des métaux constants, en hausse de +4,2% par rapport au troisième trimestre 2016 et en repli organique de -1% sur les neuf mois cumulés (-3,2% au premier semestre de 2017).

Après 12 mois de baisse, les ventes de câbles d’énergie destinés au bâtiment retrouvent le chemin de la croissance au troisième trimestre pour atteindre +8,6% par rapport au troisième trimestre de 2016. Cette tendance concerne toutes les zones à l’exception de l’Amérique du Sud.
La progression des ventes s’accélère dans les zones Moyen Orient / Afrique
(+20% d’une année sur l’autre) et Asie Pacifique (+12,9% d’une année sur l’autre).
En Europe, l’activité se redresse (+6,8%) poussée par une dynamique positive en France et en dépit d’une une baisse des volumes dans les pays nordiques. L’entrée en vigueur de la nouvelle norme CPR (Règlement sur les Produits de Construction) semble commencer à montrer un effet sur les volumes qu’il reste à confirmer dans la marge opérationnelle.
Par ailleurs, la performance négative du Brésil continue de peser sur la zone Amérique du Sud. Dans ce contexte, le Groupe a annoncé en septembre 2017 un plan de restructuration (regroupement de toutes les productions sur le seul site de Rio) dont les effets sont attendus dès 2018.

Après un premier semestre en réduction organique de -11,4% qui concernait toutes les zones, le ralentissement des ventes de câbles et systèmes LAN se poursuit avec une réduction organique trimestrielle annuelle de -8,8%, portant la croissance cumulée sur neuf mois à un taux de -10,6%. La situation est différenciée selon les zones. En Europe et en Asie Pacifique, l’activité renoue avec la croissance. Aux Etats-Unis, la reprise attendue ne s’est pas amorcée, une pression sur les prix s’ajoutant à la baisse des volumes de marché.

Industrie

Le chiffre d’affaires de l’activité Industrie s’élève à 314 millions d’euros et à 268 millions d’euros à cours de métaux constants, soit une décroissance organique de -3,8% par rapport au troisième trimestre de 2016 et de -1,7% sur les neuf mois cumulés.

Dans le segment Transport,

  • L’activité faisceaux automobiles confirme sa stabilisation avec un taux de -0,6% au troisième trimestre de 2017 portant la croissance cumulée sur neuf mois à +1,5%, dans un contexte où les coûts de réorganisations industrielles continuent de peser sur la marge.
    Par ailleurs, le Groupe a arrêté son activité de harnais destinés aux marchés de véhicules de chantier au troisième trimestre de 2017.
  • La situation est contrastée dans le domaine des câbles spéciaux. Certains segments sont en croissance à deux chiffres sur le trimestre à l’instar des câbles d’automatisme en Europe (+15,1%), et des câbles ferroviaires (+15,8%) tirés par un redémarrage des activités en Chine où l’usine de Suzhou atteint son rythme de croisière. D’autres segments tels que les renouvelables et l’aéronautique atteignent un palier mais demeurent largement positifs sur les neufs premiers mois de l’année.
  • La contraction des ventes aux chantiers navals asiatiques (Corée du Sud et Chine) liés au secteur «Oil and Gas» continue de peser sur l’activité avec une décroissance de -33,5% par rapport au troisième trimestre de 2016.

Dans le segment Ressources, AmerCable poursuit son redressement entamé au début de l’année (+6,4% au troisième trimestre de 2017), bénéficiant d’une reprise sur les marchés des câbles pour l’extraction minière (+25% au troisième trimestre de 2017), alors que les ventes des câbles d’extraction « Oil and Gas » se réduisent davantage (-32% au troisième trimestre de 2017).

Transmission, Distribution et Opérateurs

L’activité Transmission, Distribution et Opérateurs affiche un chiffre d’affaires de 587 millions d’euros et de 499 millions d’euros à cours de métaux constants, soit une croissance organique de +16,6% par rapport au troisième trimestre de 2016. Ce résultat reflète d’une part l’accélération de l’activité de haute tension sous-marine et d’autre part l’amélioration des ventes de câbles de basse et moyenne tension.

Distribution

Après deux semestres marqués par des volumes en recul, les activités de câbles de basse et moyenne tension renouent avec la croissance (croissance organique de +1,4% au troisième trimestre de 2017 contre -9,7% au premier semestre).
La demande de la part des opérateurs d’énergie s’est stabilisée en Europe au cours de ce trimestre (retrait organique de -1,3% par rapport à -17,7% au premier semestre 2017), notamment en France et dans les pays nordiques. Le niveau du carnet de commandes comparé à la même période de 2016 confirme une progression qui devrait perdurer au cours du quatrième trimestre.
Les zones Asie Pacifique et Moyen-Orient/Afrique enregistrent des croissances à deux chiffres.
L’activité en Amérique du Sud est en décroissance organique de -28,4% d’une année sur l’autre, toujours impactée par l’absence de contrats lignes aériennes au Brésil. Au Pérou, la demande reste faible suite au report des grands projets d’investissement mais le Groupe en compense les effets par des actions de développement de sa part de marché. Au total, la situation dans la zone s’améliore d’un trimestre sur l’autre (croissance organique séquentielle de +5,6%).

Opérateurs

Les ventes aux opérateurs de télécommunication progressent à un rythme moins soutenu qu’au cours des deux semestres précédents et enregistrent une croissance organique de +7,2% au troisième trimestre 2017. Par ailleurs, le marché demeure favorablement orienté dans toutes les zones à l’exception de l’Amérique du Sud (-24,8% au troisième trimestre de 2017).

Haute Tension Terrestre

L’activité de transmission terrestre s’inscrit en décroissance organique de -7,3% au troisième trimestre de 2017, tenant à un effet de base (le chiffre d’affaires ayant progressé de 50% au troisième trimestre 2016) et au phasage de projets.
L’évolution organique cumulée sur neuf mois demeure positive à +7,9%.

Haute Tension sous-marine

L'activité de projets (sous-marins) ressort à +63,1% sur le trimestre, compte tenu de la forte charge en production et en installation des projets de haute tension sous-marine (+68% par rapport au troisième trimestre de 2016).
Les projets ombilicaux s'inscrivent en croissance organique de +36% au troisième trimestre de 2017, reflétant un fort effet de base favorable. L'exécution opérationnelle de ces contrats enregistrés au second semestre 2016 se déroule conformément aux attentes, et les marges dégagées reflètent l'érosion des prix constatée lors de leur prise de commande.
Par ailleurs, le Groupe prépare la croissance à venir au travers de la signature réalisée en août 2017 du contrat de fourniture du nouveau navire d’installation dont l’entrée en service est prévue au troisième trimestre 2020.

Ventes des autres activités

Les ventes des autres activités, essentiellement fils de cuivre, s’élèvent à 72 millions d’euros à cours des métaux constants soit un repli organique de -1,6% par rapport au troisième trimestre 2016.

 

Une conférence téléphonique (en anglais) est organisée ce jour à 15h (heure de Paris).
Les numéros à composer pour y participer sont les suivants :

  • Appel depuis la France :                     +33 (0)1 72 72 74 03
  • Appel depuis la Grande-Bretagne :    +44 (0) 207 194 37 59
  • Appel depuis les Etats-Unis :             +1 844 286 06 43
    PIN : 84688860#

Les numéros de réécoute (conférence disponible sous 2 heures) sont les suivants :

  • Appel depuis la France :                     +33 (0)1 70 71 01 60
  • Appel depuis la Grande-Bretagne :    +44 (0) 20 3364 5147
  • Appel depuis les Etats-Unis :              +1 (646) 722 4969
    Référence de conférence : 418703771#

 

Calendrier financier

  • 13 décembre 2017 : Journée des Investisseurs
  • 15 février 2018 : Résultats annuels 2017

 

 

Note: Les écarts éventuels sont liés aux arrondis

Les informations de nature prospective contenues dans ce communiqué sont fonction de risques et incertitudes, connus ou inconnus à ce jour, qui peuvent avoir un impact significatif sur les performances futures de la Société.
Le lecteur est également invité à consulter le site Internet du Groupe sur lequel sont disponibles en particulier la présentation aux analystes des résultats annuels, les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2016 et le document de référence 2016 où figurent les facteurs de risque du Groupe, notamment confirmation des risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence lancées en 2009, et les perspectives 2017-2018, ainsi que le chapitre 3 du rapport financier semestriel « facteurs de risque et principales incertitudes ».

Les éléments majeurs d’incertitudes pour le second semestre 2017 et au-delà concernent notamment :

  • L’impact du maintien à des niveaux bas des prix du pétrole et du gaz sur les investissements des clients ;
  • La crise de la construction navale et de la construction de plateformes offshore, notamment en Asie ;
  • L’aggravation de la situation politique et économique en Amérique du Sud, à laquelle s’ajoutent les conséquences de catastrophes naturelles récentes, impactant l’activité ainsi que les risques de change et de crédit ;
  • Les conséquences de la crise politique au Qatar sur les activités de Nexans dans la région ;
  • L’environnement économique et politique de l’Union Européenne, des Etats-Unis avec notamment des évolutions significatives possibles dans la politique commerciale (protection douanière, embargos) et le système fiscal, y compris les conséquences potentielles du Brexit ;
  • La volatilité des projets LAN aux Etats-Unis ;
  • Le risque que les résultats de la restructuration envisagée du portefeuille d’activités du Groupe ne puisse pas être atteints au rythme voulu compte tenu des conditions de marché ;
  • Les risques intrinsèques liés à l’exécution des grands projets haute tension sous-marins clés en mains, risque accru dans les années à venir par la concentration de cette activité sur un nombre réduit de projets de grande ampleur (Maritime Link, Nordlink, Beatrice, NSL, East Anglia One) et la forte charge des usines concernées ;
  • Le risque que certains des programmes d’amélioration de la compétitivité du Groupe ou certains de ses programmes de R&D et d’innovation prennent du retard ou n’atteignent pas pleinement les objectifs visés ;
  • Les conditions techniques et les conséquences économiques de la transition du marché vers des câbles du bâtiment conformes à la nouvelle réglementation européenne CPR (Construction Products Regulation).

 

 

1- La croissance organique est définie comme la différence calculée sur le chiffre d’affaires standard (à cours des métaux non ferreux constants) entre la période actuelle et la période de référence à laquelle sont appliqués les taux de change actuels sur le périmètre actuel.

2 - Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2017 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, les effets de change s’élèvent à -22 millions d’euros, et les effets de périmètre à -11 millions d’euros.

3 - Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.

 

 

 

 

Annexes

(en millions d’euros)

  Troisième trimestre
2016 2017
Chiffre d'affaires à cours des métaux non ferreux courants par segment d'activité
Distributeurs et Installateurs 384 438
Industrie 329 314
Transmission, Distribution et Opérateurs 515 587
Autres 176 205
Total Groupe 1 404 1 544
Chiffre d'affaires à cours des métaux non ferreux constants par segment d'activité
Distributeurs et Installateurs 268 270
Industrie 286 268
Transmission, Distribution et Opérateurs 443 499
Autres 74 72
Total Groupe 1 071 1 109

 

Effets de périmètre et de change sur les ventes à cours des métaux non ferreux constants

 

3eme
trimestre
2016
Effet
change
Croissance
organique
Effet
périmètre
3eme trimestre 2017
Distributeurs et Installateurs 268 -10 11 1 270
Industrie 286 -5 -11 -3 268
Transmission, Distribution et Opérateurs 443 -7 71 -9 499
Autres 74 -1 -1 0 72
Total 1 071 -22 70 -11 1 109

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.gedeon@nexans.com
Paul Floren Corporate Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 78
paul.floren@nexans.com
Marième Diop Financial Communication
Téléphone +33 1 78 15 05 40
marieme.diop@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Nexans donne de l’énergie à la vie par une large gamme de câbles et solutions de câblage qui permet d’accroître la performance de ses clients dans le monde entier. Les équipes du Groupe agissent comme partenaires au service de leurs clients dans quatre principaux domaines d’activités : le transport et la distribution d’énergie (réseaux terrestres et sous-marins) les ressources énergétiques (pétrole et gaz, mines et énergies renouvelables), les transports (routiers, ferroviaires, aériens et maritimes) et le bâtiment (commercial, résidentiel et centres de données). La stratégie de Nexans s’appuie sur une innovation continue des produits, des offres de solutions et de services, mais aussi sur l’implication des équipes, l’accompagnement des clients et l’adoption de procédés industriels sûrs et respectueux de l’environnement.
En 2013, Nexans est devenu le premier acteur de l’industrie du câble à créer une Fondation d’entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l’accès à l’énergie pour les populations défavorisées à travers le monde.
Nexans est un membre actif d’Europacable, l’association européenne des fabricants de fils et câbles. Le Groupe est signataire de la Charte de l'industrie Europacable, expression de l’attachement des membres aux principes et objectifs du développement du câble éthique, durable et de haute qualité.
Nexans, acteur de la transition énergétique est présent industriellement dans 40 pays, a des activités commerciales dans le monde entier et emploie près de 26 000 personnes. En 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A.