Résultats 2008

Une rentabilité en progression et une forte génération de cash flow libre

  • Chiffre d’affaires à cours des métaux constants (1): 4,776 milliards d’euros
  • Croissance organique des activités Câbles (2) : + 6 %
  • Marge opérationnelle (3) : 427 millions d’euros (8,9% du chiffre d’affaires à métal constant)
  • Solidité des équilibres financiers

  

Paris, le 12 février 2009 - Le Conseil d’Administration de Nexans, réuni le 11 février 2009 sous la Présidence de Gérard Hauser, a arrêté les comptes de l’année 2008.

  

  • Le chiffre d’affaires de l’année 2008 s‘établit à 6,799 milliards d’euros contre 7,412 milliards d’euros en 2007. A cours de change et des métaux non-ferreux constants (1), il s’élève à 4,776 milliards d’euros contre 4,689 milliards d’euros en 2007.
    Le chiffre d’affaires 2008 tient compte de la consolidation des deux acquisitions récentes du Groupe : Intercond à compter du 1er août 2008 et activités câbles de Madeco à compter du 1er octobre de la même année.

    La croissance organique des activités « câbles » s’élève à 6 %.
  • La marge opérationnelle s’établit à 427 millions d’euros, en hausse par rapport à 2007, malgré un quatrième trimestre 2008 marqué par une forte dégradation de l’environnement économique. Le taux de marge opérationnelle passe de 8,5% à 8,9% à cours des métaux non ferreux constants. Le Groupe poursuit ainsi l’amélioration de sa rentabilité.
  • Le résultat avant impôt s’établit à 135 millions d’euros en 2008, contre 281 millions d’euros en 2007. Cette forte baisse s’explique par l’inscription, en application des principes IFRS, d’une charge comptable sans contrepartie de trésorerie de 165 millions d’euros qui traduit un décalage temporaire dans le temps entre le coût du cuivre consommé (coût moyen – en raison du caractère fongible du stock) et le prix du cuivre effectivement affecté à la commande client. 
    Au 31 décembre 2007, l’application du même principe comptable avait conduit le Groupe à enregistrer un produit cumulé sans contrepartie de trésorerie de 296 millions d’euros compte tenu de la hausse des cours du cuivre. Les principes de couverture appliqués par Nexans assurent la neutralité de cet effet au niveau de la marge opérationnelle (indicateur qui traduit la performance opérationnelle du Groupe sur la période).
  • En conséquence, le résultat net part du Groupe s’établit à 82 millions d’euros en 2008, contre 189 millions d’euros en 2007.
  • La dette financière nette du Groupe s’élève à 536 millions d’euros au 31 décembre 2008, contre 290 millions d’euros au 31 décembre 2007. Cette hausse s’explique principalement par les acquisitions des activités câbles de Madeco et d’Intercond (349 millions d’euros). Les ratios financiers du Groupe sont solides (endettement net / EBITDA* = 0,9). Le Groupe a généré en 2008 un cash flow libre de 291 millions d’euros, contre 275 millions d’euros en 2007, grâce à une nouvelle réduction de son besoin en fonds de roulement, indépendamment de la baisse du prix du cuivre.
  • Fin janvier 2009, des enquêtes en matière de concurrence ont été engagées à l’encontre de Nexans et d’autres producteurs de câbles par la Commission Européenne et les autorités de la concurrence en Espagne, au Japon, en Corée du Sud et aux Etats-Unis, dans le secteur des câbles d’énergie sous-marins et souterrains ainsi que les matériels et services associés.
    A ce jour, le Groupe n’est pas en mesure de se prononcer sur les suites qui seront données. Sans préjuger des conclusions des enquêtes, mais compte tenu du niveau d’amendes infligées récemment par les autorités américaines et européennes et des conséquences directes et indirectes qui pourraient en résulter, ces événements peuvent avoir un effet défavorable significatif sur les résultats et donc sur la situation financière du Groupe.

(*) Sur base proforma des acquisitions des activités câbles de Madeco et d’Intercond sur 12 mois.

  

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale qui sera convoquée au premier semestre 2009 de verser, au titre de l’année 2008, un dividende de 2€ par action, comme l’année dernière.

Commentant les résultats de 2008, Gérard Hauser, Président-Directeur Général de Nexans, a déclaré : « En 2008, Nexans a poursuivi avec détermination et succès sa reconfiguration dans un environnement économique incertain, à travers son redéploiement géographique en finalisant l’intégration des activités câbles de Madeco, premier câbleur de l’Amérique du Sud, et en renforçant sa présence sur le marché des câbles spéciaux pour applications industrielles grâce à l’acquisition de la société italienne Intercond. Enfin, en concluant un partenariat stratégique avec le japonais Sumitomo, le Groupe a franchi un nouveau cap dans sa stratégie télécom, mettant l’accent sur les applications FTTH.

Nexans a rempli ses objectifs financiers pour 2008 avec une croissance organique de ses activités câbles de 6%, une  marge opérationnelle de 8,9% et à nouveau, une forte génération de cash flow libre.

Dès les premiers signes de ralentissement économique, nous avons pris un certain nombre de mesures conservatoires visant à accroître nos efforts en matière de génération de cash et de contrôle strict des coûts. Depuis 2001, nous nous sommes employés à donner à notre Groupe de solides fondations qui doivent lui permettre d’affronter la crise dans les meilleures conditions tout en créant des relais de croissance pour le moyen terme. Malgré l’incertitude actuelle, nous avons décidé de mobiliser les équipes du Groupe autour d’un taux de marge opérationnelle de 6% pour 2009 sur la base de notre appréciation de l’environnement.»

  

Chiffres clés 2008 

(en millions d'euros)

A cours des métaux non-ferreux constants

 

2007

2008

Chiffre d’affaires

Chiffre d’affaires à taux de change constants 2008

Marge opérationnelle
Taux de marge opérationnelle (% des ventes)

  

Résultat net (part du groupe)
Résultat dilué par action (en euro)

4 822

4 689

 

409
8,5%

 

189
6,67

4 776

4 776

 

427
8,9%

  

82
3,07

    

Analyse détaillée de la marche des affaires par métiers

Chiffres d’affaires par métiers

 

2007

2008

  

Croissance organique
(à périmètre et taux de change constants)

(en millions d’euros)

A cours des métaux constants

A cours des métaux constants

Métier Energie

       

- Infrastructures d’énergie

1 643

1 917

 

19,5%

- Industrie

1 005

924

 

-1,3%

- Bâtiment

1 132

1 088

 

-4,9%

Métier Telecom

       

- Infrastructures Telecom

247

218

 

1,5%

- Réseaux Privés telecom (LAN)

282

290

 

1,0%

Autres

11

14

 

N/S

Sous-total :
 Activités Câbles

 
4 320


4 451

 


6,0%

Fils conducteurs

502

325

 

-36,8%

Total Groupe

4 822

4 776

 

1,5%

     

Marge opérationnelle par métiers

(en millions d’euros)

2007

2008

Métier Energie

   

 - Infrastructures d’énergie

152

223

 - Industrie

87

65

 - Bâtiment

126

114

Métier Telecom

   

- Infrastructures Telecom

18

10

- Réseaux Privés telecom (LAN)

31

31

Autres

(14)

(13)

Sous-total : Activités Câbles

400

430

Fils conducteurs

9

(3)

Total Groupe

409

427

  

Energie : forte performance des infrastructures d’énergie

Le chiffre d’affaires de l’activité Energie s’établit à 3 929 millions d’euros progressant de 6,7 % (à périmètre et taux de change constants) par rapport à 2007.

Infrastructures d’énergie : forte progression du chiffre d’affaires et de la rentabilité de l’activité haute tension

La croissance du chiffre d'affaires sur l’année s’établit à 19,5%, soit un taux de progression équivalent à celui du premier semestre. Dans la ligne de produits Haute Tension, le chiffre d’affaires s’établit à 752 millions d’euros, en croissance de 37,9%. Le taux de marge opérationnelle s’élève aux environs de 14%. Les projets en carnet de commandes donnent une visibilité au-delà de l’année 2009.

Les câbles moyenne et basse tension affichent également une croissance significative (+10,8%) malgré une légère inflexion au second semestre dans certains pays (Maroc, Italie, Allemagne, Amérique du Nord). Le développement à l’export de la « basse haute tension » devrait soutenir l’activité en 2009.

Industrie : fort ralentissement des activités câbles et faisceaux destinés au marché de l’automobile et dégradation des conditions de marché au quatrième trimestre dans certains secteurs

Le chiffre d’affaires est en repli de 1,3%  par rapport à 2007, sous le double effet du ralentissement des activités câbles et faisceaux destinés au marché de l’automobile au second semestre et des faibles volumes de vente de câbles électroniques destinés aux grands équipementiers télécom.
Les segments prioritaires sur lesquels le Groupe poursuit son renforcement affichent une bonne résistance, à l’instar des câbles pour les gros chantiers de construction navale, le transport ferroviaire, l’aéronautique ou l'industrie pétrolière et gazière.

Bâtiment : niveau de rentabilité maintenu en 2008 dans un contexte de baisse des volumes

Le Groupe a enregistré une baisse de 4,9% de ses ventes à taux de change et périmètre constants.

En Europe, le recul des ventes en 2008 a été de près de 11 % sur l’ensemble de l’année. Le recul s’est accentué au second semestre dans les pays les plus touchés par le ralentissement du secteur immobilier (Espagne, Royaume-Uni, Irlande, Allemagne). Certains pays ont affiché des performances satisfaisantes comme la France, le Benelux ou les pays scandinaves. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires a progressé de 4,7% par rapport à 2007, grâce notamment à l’introduction d’une nouvelle gamme de produits et à une amélioration au second semestre. Le Groupe a privilégié les marges aux volumes.

La marge opérationnelle du métier Energie progresse de 365 à 402 millions d’euros, pour un taux de marge de 10,2% en 2008 à cours des métaux constant, contre 9,7% en 2007. Cette amélioration de la profitabilité s’explique en partie par l’accroissement du poids relatif des câbles d’Infrastructures d'Energie qui passe de 44% à 49% des ventes du métier Energie.

Telecom : résistance de l’activité et renforcement dans les câbles à fibre optique

Les ventes de câbles Télécoms progressent de 1,2% par rapport à 2007 (à taux de change et périmètre constants) pour atteindre 508 millions d’euros.

Réseaux privés télécoms (LAN) : progression en 2008 malgré un ralentissement des ventes de systèmes au second semestre

Le Groupe a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 1,0% sur l’année 2008 à périmètre et taux de change constants. Aux Etats-Unis, où Nexans réalise l’essentiel de ses ventes de câbles LAN, l’activité a progressé de 5,0% dans un marché stable grâce à la poursuite d’une stratégie haut de gamme en câbles cuivre très haut débit. En Europe ainsi qu’en Asie-Pacifique, l’activité est en recul. En revanche, la Turquie enregistre une croissance forte suite aux investissements réalisés en 2007 dans de nouvelles lignes de production.

Infrastructures Telecom : accord signé avec l’un des leaders dans le domaine du FTTH

Dans le domaine des câbles d’infrastructures de réseaux de télécommunications, les ventes ont progressé en 2008 de 1,5% à taux de change et périmètre constants, malgré l’arrêt fin juin 2007 de l’activité au Vietnam. Si l’on exclut cet effet, le chiffre d’affaires aurait augmenté en 2008 de 5,1 % par rapport à 2007.

L’année 2008 a été marquée par ailleurs par la cession de l’unité de fabrication de câbles de télécommunications en cuivre de Santander, conformément à la volonté du Groupe de se désengager de ce segment et de mettre davantage l’accent sur les réseaux de câbles à fibres optiques. En Europe du Nord, les développements des boucles locales FTTH (Fiber To The Home) sont restés importants malgré un ralentissement au deuxième semestre.

Pour bénéficier du potentiel de croissance de ce segment, Nexans et Sumitomo Electric Industries Ltd. (SEI) ont annoncé le 5 décembre 2008 la conclusion d’un accord de collaboration dans le domaine des câbles à fibre optique pour réseaux terrestres en Europe. Cet accord concerne l’ensemble des applications FTTx et plus spécifiquement le déploiement des réseaux en fibre optique jusque chez l’abonné (FTTH : Fiber To The Home).

La marge opérationnelle du métier Télécom s’est s’inscrite en recul en 2008, soit 41 millions d’euros (8,0 % du chiffre d’affaires à cours des métaux constants) contre 49 millions d’euros (9,3 % du chiffre d’affaires à cours des métaux constants en 2007). La faiblesse des volumes et l’arrêt de l’activité au Vietnam expliquent l’essentiel de ce recul. La profitabilité reste toutefois très élevée en Amérique du Nord tandis qu’elle décroît légèrement en Europe.

Fils conducteurs : poursuite du recentrage

Les ventes externes du métier « Fils Conducteurs » s’élèvent en 2008 à 325 millions d’euros, en réduction de 37% par rapport à 2007 à taux de change et périmètre constants. Le Groupe poursuit sa politique de recentrage sur ses seuls besoins propres.

La marge opérationnelle du métier Fils Conducteurs est passée de 8 millions d’euros en 2007 à -3 millions d’euros en 2008 en raison notamment de la baisse des commandes de certains secteurs industriels (automobile notamment). Par ailleurs, en 2007, les activités de fils émaillés, cédées depuis lors, avaient contribué positivement au résultat à hauteur de 4 millions d’euros.

(1) Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non-ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.
(2) Activités câbles et produits associés (accessoires), hors fils conducteurs
(3) Indicateur de gestion utilisé par le Groupe pour mesurer sa  performance opérationnelle

Calendrier financier

2 avril 2009 : réunion d’information des actionnaires individuels à Toulouse*
22 avril 2009 : informations financières du 1er trimestre 2009
26 mai 2009 : assemblée générale des actionnaires
11 juin 2009 : réunion d’information des actionnaires individuels à Nantes*

* dates provisoires données à titre indicatif

  

Le lecteur est invité à consulter le site internet du Groupe sur lequel sont disponibles le jeu complet des comptes ainsi que le rapport de gestion, où figurent les facteurs de risques et confirmation des risques liés à l'enquête en matière de concurrence annoncée le 3 février 2009 et décrite ci-dessus.

Annexes

  1. Compte de résultat consolidé IFRS
  2. Bilan consolidé IFRS
  3. Tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS
  4. Informations sectorielles

En savoir plus

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.Gedeon@nexans.com
Jean-Marc Bouleau Institutional Investors Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
jean_marc.bouleau@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Pascale Strubel Corporate Communication Department
Téléphone + 33 (0)1 73 23 85 28
pascale.strubel@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, leader mondial de l'industrie du câble, propose une large gamme de câbles et systèmes de câblage. Le Groupe est un acteur majeur des marchés d’infrastructures, de l’industrie, du bâtiment et des réseaux locaux de transmission de données. Il développe des solutions pour les réseaux d’énergie, de transport et de télécommunications, comme pour la construction navale, la pétrochimie et le nucléaire, l’automobile, les équipements ferroviaires, l’électronique, l’aéronautique, la manutention et les automatismes. Avec une présence industrielle dans 39 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 23 500 personnes et a réalisé, en 2008, un chiffre d’affaires de 6,8 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com