Information financière du premier trimestre 2009

  • Chiffre d’affaires des activités Câbles en retrait de 8,3% au premier trimestre 2009 malgré l’impact positif du redéploiement géographique du Groupe vers des zones à plus forte croissance.  
     
  • Réduction d’un tiers, soit 175 millions d’euros, de la dette nette du Groupe par rapport au 31 décembre 2008.

Paris, le 22 avril 2009 – Nexans annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2009 de 1 245 millions d’euros. A cours des métaux non-ferreux constants* et périmètre courant, le chiffre d’affaires du trimestre s’élève à 1 043 millions d’euros, en retrait de 8,3% par rapport à un bon premier trimestre 2008 pour les seules activités Câbles (-9,9% y compris Fils conducteurs).

Dans le contexte économique difficile que le monde traverse, le Groupe a bénéficié de la bonne tenue de ses nouvelles activités en Amérique du Sud grâce à l’acquisition, en  septembre 2008, des activités Câbles du groupe Madeco.

A périmètre et taux de change constants, les ventes des activités Câbles sont en repli de 14,6%** en raison du fort ralentissement de l’activité économique (et particulièrement en janvier) à la fois en Europe et en Amérique du Nord. Cette baisse s’inscrit dans la continuité des tendances affichées au quatrième trimestre 2008.

Conformément aux attentes, les Infrastructures d’Energie affichent une meilleure résistance que les autres segments au cours du premier trimestre 2009.

Les zones dans lesquelles le Groupe a fortement investi au cours des trois dernières années présentent des évolutions plus favorables avec un chiffre d’affaires quasi stable pour les zones Asie-Pacifique et MERA (Moyen Orient-Afrique-Russie).     

Face à une situation plus dégradée qu’il ne l’attendait sur son périmètre historique, le Groupe accentue très fortement ses actions de restructuration dont une au Canada est d’ores et déjà effectuée (basse et moyenne tension) ainsi qu’en Roumanie et Tchéquie (câbles et faisceaux pour l’industrie automobile). A ce titre, près de 900  collaborateurs sont amenés à quitter le Groupe. Par ailleurs, un projet de fermeture de l’activité Câbles de bâtiment a été annoncé en Allemagne où 160 collaborateurs sont concernés. Enfin, des projets visant à des réorganisations complémentaires, principalement à l'échelle européenne, et des spécialisations de sites sont activement à l’étude.

Par ailleurs, le Groupe a continué à mettre l’accent sur la génération de cash flow, enregistrant ainsi une nouvelle forte réduction de son endettement financier net, qui est passé de 536 millions d’euros au 31 décembre 2008 à 362 millions d’euros au 31 mars 2009.

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE PAR METIER

 

T1
2008

T1
2009

 

Croissance brute à change constant

Croissance organique

(en millions d’euros)

A cours des métaux constants*

A cours des métaux constants*

 

Métier Energie

 

 

     - Infrastructures d’Energie

441

444

 

+4,8%

-4,9%

     - Industrie

237

196

 

-16,1%

-25,1%

         (Industrie hors automobile et faisceaux***)

 

 

 

-1,2%

-14,7%

     - Bâtiment

294

238

 

-16,5%

-21,2%

Métier Télécom

 

 

 

 

     - Infrastructures Télécom

58

48

 

-14,3%

+2,9%

     - Réseaux Privés Télécom (LAN)

72

55

 

-26,6%

-24,8%

Autres

4

5

 

N/S

N/S

Sous-total : Activités Câbles

1 106

986

 

-8,3%

-14,6%

Fils conducteurs

86

57

 

-30,1%

-45,9%

Total Groupe

1 192

1 043

 

-9,9%

-17,0%

   

  • Infrastructures d’Energie : Résistance de l’activité face à la crise

Le chiffre d’affaires à taux de change constant progresse de 4,8% grâce à la contribution des activités Câbles nouvellement acquises de Madeco en Amérique du Sud. A périmètre constant, le recul de 4,9% n’est dû qu’à un décalage temporaire sur les facturations dans l’activité Haute Tension.
A périmètre et à change constants, le chiffre d’affaires est stable dans le domaine des câbles et accessoires basse et moyenne tension malgré des conditions climatiques défavorables au premier trimestre, notamment en Europe du Nord.

La forte progression de l’activité enregistrée dans certains pays comme l’Allemagne, le Brésil, la Corée, le Liban, l’Australie ou le Vietnam a permis de compenser le recul de certains marchés comme l’Italie ou l’Amérique du Nord, où le Groupe redéploie progressivement les productions du site de Québec (fermé en début d’année) vers d’autres usines de la zone.

  • Industrie : Fort impact du ralentissement de certains secteurs industriels

A taux de change constant, le chiffre d’affaires des câbles industriels est en recul de 16,1% par rapport au premier trimestre 2008.

Les activités Câbles pour l’automobile ainsi que les faisceaux ont été particulièrement affectés par la mauvaise conjoncture touchant ce secteur.
Les activités de faisceaux et de câbles automobile sont en baisse de 44,9% dans la continuité des tendances affichées au dernier trimestre 2008. Des actions de réduction de coûts ont été immédiatement engagées pour faire face à cette chute brutale d’activité (réduction des effectifs de 13% sur le trimestre et de 22% par rapport à fin mars 2008).

Les autres activités de câbles industriels ont affiché une meilleure résistance au cours du premier trimestre avec une baisse limitée à 1,2% à taux de change constants (-14,7% à périmètre constant). Cette baisse provient pour l’essentiel de l’Europe et notamment du marché allemand où les câbles pour les segments de la machine-outil et du secteur minier sont fortement en retrait ainsi qu’en France, où l’activité projets en ‘Oil & Gas’ connait des décalages dans le temps. A contrario, les activités ferroviaires, aéronautiques et construction navale restent bien orientées.

  

  • Bâtiment : Confirmation d’un recul marqué de l’activité

Au premier trimestre 2009, l’activité Bâtiment est en baisse de 16,5% à taux de change constant par rapport au premier trimestre 2008.

En Europe, la baisse générale des volumes qui atteint environ 25% d’une année sur l’autre trouve son origine dans les marchés espagnol, anglais et allemand. Elle a rendu nécessaire la poursuite en 2009 des actions de rationalisation initiées en 2008. Nexans a ainsi annoncé le projet de fermeture de son site allemand de Vacha après avoir dû fermer celui d’Athlone en Irlande en 2008.

En Amérique du Nord, le recul a été plus limité avec une baisse des ventes d’environ 13%. Cet élément a conduit à une accélération des mesures de réduction des coûts fixes afin d’en limiter l’impact sur la profitabilité.

Dans les autres zones, notamment dans les pays émergents, l’activité s’est bien comportée.

Globalement le Groupe n’a pas subi de réduction de prix sur cette activité.

  • Infrastructures Télécom : Stabilité de l’activité à périmètre comparable

Le chiffre d’affaires passe de 58 à 48 millions d’euros à cours des métaux constants. Cette baisse s’explique exclusivement par la cession des activités de câble Télécom Cuivre de Santander. A périmètre et taux de change constants, l’activité est en légère progression de 2,9%.

  • Réseaux Privés Télécom (LAN) : Forte réduction des investissements des clients

Les activités de Câbles pour réseaux locaux connaissent une forte baisse, de l’ordre de 25%, au cours du premier trimestre 2009.

Cette baisse affecte dans une même proportion les activités d’Europe et d’Amérique du Nord. Elle reflète la réduction directe des investissements du secteur financier dans ses réseaux de données ainsi que la forte réduction des projets immobiliers neufs nécessitant de nouvelles installations de systèmes de câblage. Cette baisse est amplifiée par les efforts réalisés par les distributeurs pour réduire leurs propres niveaux de stocks.

   

  • Fils conducteurs : Poursuite de l’attrition

L’activité Fils Conducteurs enregistre une décroissance des ventes de 45,9% (à métaux constants, périmètre et taux de change comparables) due à la poursuite du recentrage sur les besoins internes du Groupe.

  

PERSPECTIVES

En dépit du contexte économique accentué par des effets de saisonnalité liés aux conditions climatiques et au décalage opérationnel temporaire dans l’exécution de certains projets de haute tension, le Groupe reste mobilisé sur son objectif interne de fin d’année de 6% de marge opérationnelle, ceci compte tenu des mesures engagées et de la bonne tenue de ses activités sud américaines.

* Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non-ferreux et mesurer ainsi  l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du  cuivre et de l’aluminium constants.

** Le chiffre d’affaires 2008 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des  métaux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours  des métaux non ferreux constants, les effets de change s’élèvent à -34 millions d’euros, et les  effets de périmètre à -15 millions d’euros.
L’écart entre périmètre courant (-8,3%) et périmètre constant (-14,6%) justifie la politique d’acquisitions du Groupe visant à le positionner dans des zones de croissance.

*** Croissances de l’Industrie hors automobile et faisceaux : estimation

  

  

Calendrier financier 2009

26 mai 2009 : assemblée générale des actionnaires
3 juin 2009 : paiement du dividende
18 juin 2009 : réunion d’information des actionnaires individuels à Nantes*

(*date donnée à titre indicatif)

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.Gedeon@nexans.com
Jean-Marc Bouleau Institutional Investors Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
jean_marc.bouleau@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Pascale Strubel Corporate Communication Department
Téléphone + 33 (0)1 73 23 85 28
pascale.strubel@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, leader mondial de l'industrie du câble, propose une large gamme de câbles et systèmes de câblage. Le Groupe est un acteur majeur des marchés d’infrastructures, de l’industrie, du bâtiment et des réseaux locaux de transmission de données. Il développe des solutions pour les réseaux d’énergie, de transport et de télécommunications, comme pour la construction navale, la pétrochimie et le nucléaire, l’automobile, les équipements ferroviaires, l’électronique, l’aéronautique, la manutention et les automatismes. Avec une présence industrielle dans 39 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 23 500 personnes et a réalisé, en 2008, un chiffre d’affaires de 6,8 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com