Résultats 2009

Nexans démontre sa capacité d’adaptation à un contexte de crise

  • Chiffre d’affaires à cours des métaux constants 1) : 4,026 milliards d’euros
  • Evolution organique des activités Câbles 2): -17,2 %
  • Objectif de marge opérationnelle 3) à 6% tenu grâce à une très forte accélération des efforts de restructuration
  • Résultat net à l’équilibre et à 103 millions d’euros hors éléments non récurrents
  • Réduction de près de 400 millions d’euros de l’endettement net du Groupe
  • Proposition d’un dividende de 1 euro par action 4)
     

Paris, le 10 février 2010 - Le Conseil d’Administration de Nexans, réuni le 9 février 2010 sous la Présidence de Frédéric Vincent, a arrêté les comptes de l’année 2009.

Le chiffre d’affaires de l’année 2009 s‘établit à 5,045 milliards d’euros contre 6,799 milliards d’euros en 2008. A cours des métaux non ferreux constants 1), il s’élève à 4,026 milliards d’euros contre 4,776 milliards d’euros en 2008.


A périmètre et changes constants, les activités Câbles s’inscrivent en décroissance organique de 17,2% 5). Le second semestre s’est avéré plus difficile que le premier dans le marché du bâtiment et sur certains marchés industriels.

La marge opérationnelle s’établit à 241 millions d’euros, soit 6,0% du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, contre 8,9% en 2008. La forte réduction des frais fixes, les restructurations entreprises et la priorité donnée à une politique de marge et non de recherche de volume ont permis d’absorber en partie l’impact de la baisse plus forte qu’attendue des volumes sur la rentabilité du Groupe. La marge opérationnelle a par ailleurs bénéficié (+37 millions d’euros) de la politique de réduction des stocks de métaux non ferreux menée par le Groupe. Cette évolution traduit la volonté de Nexans de poursuivre l’optimisation de ses capitaux employés.

Le résultat avant impôt s’établit à 51 millions d’euros en 2009, contre 135 millions d’euros en 2008. Il a été particulièrement impacté par une charge de restructuration de 119 millions d’euros. Ces restructurations qui se sont dans certains cas traduites par des fermetures de sites industriels ont concerné près de 1 800 personnes. Environ 1 000 d’entre elles ont quitté le Groupe à fin 2009.

Le résultat 2008 avait été affecté par un effet cuivre négatif de 165 millions d’euros résultant du traitement comptable de la baisse du prix moyen pondéré (PMP) des stocks de métaux non ferreux. En 2009, ce même effet est légèrement positif (+18 millions d’euros) en raison de la remontée des prix du cuivre.

En conséquence, le résultat net part du Groupe s’établit à 8 millions d’euros en 2009 (contre 82 millions d’euros en 2008). Hors restructurations, effet cuivre et plus-values de cessions, il s’élève à 103 millions d’euros.

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale, qui sera convoquée au premier semestre 2010, de verser, au titre de l’année 2009, un dividende de 1€ par action, soit une distribution d’environ 30% du résultat courant consolidé de l’exercice.

L’endettement net consolidé s’élève à 141 millions d’euros au 31 décembre 2009, contre 536 millions d’euros au 31 décembre 2008. Le Groupe a dégagé en 2009 une capacité d’autofinancement (y compris l’impact des décaissements liés aux restructurations) de 258 millions d’euros contre 453 millions d’euros en 2008. Dans le même temps, le Groupe a réduit de 261 millions d’euros son besoin en fonds de roulement. Grâce à la forte mobilisation du Groupe, cette réduction a été supérieure à celle de l’activité.

Commentant les résultats de 2009, Frédéric Vincent, Président-Directeur Général a déclaré : « Nexans a atteint son objectif de marge opérationnelle en dépit d’une conjoncture beaucoup plus difficile qu’anticipée. Le deuxième semestre aura été marqué par une poursuite du recul des activités avec un exercice 2009 qui s’achève sur une baisse organique de 17,2% pour la seule partie Câbles.


L’atteinte des 6% de taux de marge traduit à la fois la solidité du modèle économique du Groupe et la forte capacité de mobilisation des équipes Nexans.


Le Groupe reste un acteur clé des câbles pour réseaux de Transmission et Distribution (T&D) et a développé des positions prometteuses dans les applications dédiées aux énergies renouvelables, au transport ferroviaire, aux ressources pétrolières en mer, qui constituent autant d’exemples du potentiel intact des marchés servis par Nexans.

Ce sont les raisons pour lesquelles nous abordons l’avenir avec confiance même si le début de l ‘année s’inscrit dans un contexte de reprise économique toujours incertain. Dans ces conditions, le chiffre d’affaires des activités Câbles au premier trimestre 2010 devrait être globalement stable par rapport au quatrième trimestre 2009 mais en retrait par rapport au premier trimestre 2009. Le retour des volumes, notamment dans le Bâtiment et certains segments industriels, conditionne une amélioration du taux de marge opérationnelle du Groupe par rapport à 2009. Le Groupe continuera en 2010 à donner la priorité au développement, à l’amélioration continue de ses processus industriels et à la poursuite de l’adaptation de son organisation à un marché en pleine évolution ».

Chiffres clés 2009 

(en millions d'euros)

A cours des métaux non-ferreux constants

 

2008

2009

Chiffre d’affaires

Marge opérationnelle
Taux de marge opérationnelle (% des ventes)

Résultat net (part du groupe)
Résultat dilué par action (en euros)
 

4 776

427
8,9%

82
3,07
 

4 026

241
6,0%

8
0,71
 

    

Analyse détaillée de la marche des affaires par métiers

Chiffres d’affaires par métiers

 

2008

2009

   Croissance brute à change constant

Croissance organique

(en millions d’euros)

A cours des métaux non ferreux constants

A cours des métaux non ferreux constants

Métier Energie

         

- Infrastructures Energie

1 917 1 798   -4,6% -8,8%

- Industrie

924 746   -18,7% -24,0%

- Bâtiment

1 089 838   -21,9% -26,4%

Métier Telecom

         

- Infrastructures Telecom

218 185   -13,5% -11,2%

- Réseaux Privés telecom (LAN)

290 221   -25,0% -23,1%

Autres

13 22   N/S N/S

Sous-total :
 Activités Câbles

  4 451
3 810
  -13,4%

-17,2%

Fils conducteurs

325 216   -32,7% -42,8%

Total Groupe

4 776 4 026   -14,7% -18,9%

     

Marge opérationnelle par métiers

(en millions d’euros)

2008

2009

Métier Energie

   

 - Infrastructures Energie

223 179

 - Industrie

65 6

 - Bâtiment

114 44

Métier Telecom

   

- Infrastructures Telecom

10 16

- Réseaux Privés telecom (LAN)

31 6

Autres

(13) (11)

Sous-total : Activités Câbles

430 240

Fils conducteurs

(3) 1

Total Groupe

427 241

ENERGIE

Le chiffre d’affaires de l’activité Energie s’établit à 3 381 millions d’euros. A taux de change constant, il est en retrait de 12,7% par rapport à 2008.

  • Infrastructures d’Energie : résistance du socle des résultatsdu Groupe et confirmation du fort potentiel de croissance de la haute tension

Le chiffre d’affaires à taux de change constant reste en 2009 très proche des niveaux élevés de 2008 grâce, notamment, à la contribution des activités câbles de Madeco acquises en Amérique du Sud. A périmètre et change constants, l’activité affiche un recul de 8,8%.


En haute tension, la charge des différentes usines reste importante avec la signature, au cours du deuxième semestre, de nombreux contrats qui permettent à ces activités d’afficher à fin 2009 un carnet de commandes proche d’une année et demi de chiffre d’affaires.


Dans le domaine des câbles basse et moyenne tension, le chiffre d’affaires est en baisse de 7,8% à données comparables. La croissance s’est poursuivie en Asie et dans la zone MERA (Moyen-Orient, Russie, Afrique) où le Groupe bénéficie de la montée en puissance des investissements réalisés au cours des deux dernières années (Egypte, Liban, Russie). Inversement, en Europe, la pression concurrentielle s’intensifie en fin d’année sous l’effet de la baisse des investissements de certains opérateurs de réseaux. Aux Etats-Unis, la demande des clients de l’Ouest canadien est restée soutenue tandis que la faiblesse du marché résidentiel aux Etats-Unis a limité les commandes de câbles de distribution. Cette situation a conduit le Groupe à prendre la décision de fermer son usine de Québec et de réorganiser en conséquence ses productions sur le marché nord-américain.


Au total, la marge opérationnelle des activités Infrastructures d’Energie s’établit à 179 millions d’euros soit un taux de marge de 10,0%, proche de celui de 2008.

  • Industrie : fort impact du ralentissement de l’activité dans certains segments, reprise du marché des câbles pour l’automobile au deuxième semestre

A taux de change constants, le chiffre d’affaires des câbles industriels est en repli de 18,7% par rapport à 2008 (-24,0% à taux de change et périmètre constants).
L’activité faisceaux automobiles marque un fort rebond au deuxième semestre (+15,9% d’un semestre sur l’autre) qui atténue le recul constaté au 30 juin 2009 (-30,2% sur l’année contre -42,4% au 30 juin 2009).

Les autres activités de câbles industriels sont en recul organique de 20,7%. La bonne tenue du secteur des transports (ferroviaire, aéronautique, construction navale) n’a pas suffit à compenser, au second semestre, l’absence de grands contrats dans le domaine de l’Oil & Gaz onshore ainsi que la faiblesse persistante de certains secteurs industriels comme la robotique ou les automatismes industriels.

La baisse des volumes a directement affecté la rentabilité de ces activités, dont la marge opérationnelle est légèrement positive. Les plans de réduction des coûts mis en œuvre dans les différentes activités n’ont pas encore permis un retour à l’équilibre des unités européennes les plus fortement touchées par la baisse des volumes.

  • Bâtiment : poursuite des efforts d’adaptation

Le Groupe a enregistré une baisse de 26,4% de ses ventes à taux de change et périmètre constants.

La réduction des volumes a été forte en Europe et en Amérique du Nord. La baisse d’activité y a avoisiné les 30%.
Le repli a été particulièrement marqué sur les marchés espagnol, anglais et allemand, pour lesquels la baisse des volumes s’est même accentuée au second semestre. Cette situation a rendu nécessaire la poursuite, en 2009, des actions de rationalisation qui se sont traduites par la fermeture du site allemand de Vacha, après celle de l’usine d’Athlone en Irlande en 2008.
Le Groupe a privilégié une politique de marge et non de volumes, ce qui a permis d’afficher, en 2009, un taux de marge opérationnelle de 5,3%.


TELECOM

Les ventes de câbles Telecom représentent 406 millions d’euros en 2009, soit une baisse de 20,2% à taux de change constants par rapport à 2008.

  • Infrastructures Telecom : positionnement sur des marchés de niche, report des investissements de certains opérateurs

Le chiffre d’affaires passe de 218 millions d’euros en 2008 à 185 millions d’euros en 2009, à cours des métaux non ferreux constants. Cette baisse s’explique principalement par l’impact en année pleine de la cession des activités de câble Telecom cuivre de Santander.

Le Groupe poursuit ses investissements dans le cadre de la société commune créée avec Sumitomo Electric Industries (SEI) en 2009, qui propose une offre de produits et systèmes sur le marché FTTH en Europe.
Malgré la baisse des ventes liée au ralentissement des investissements des opérateurs Telecom, le taux de marge opérationnelle progresse de 4,6% en 2008 à 8,7% en 2009, validant ainsi la pertinence du positionnement du Groupe.

  • Réseaux privés Telecom (LAN) : un marché affecté par la baisse du Bâtiment et des investissements d’équipement

A données comparables, les activités de câbles pour réseaux locaux enregistrent une baisse de l’ordre de 23% en 2009 par rapport à 2008.
Cette évolution s’inscrit dans le cadre de la baisse des investissements dans le secteur financier pour les réseaux de données, ainsi que le recul des projets immobiliers neufs nécessitant de nouvelles installations de systèmes de câblage.


Cette baisse masque toutefois un redressement au second semestre, notamment en Amérique du Nord, après un premier semestre marqué par un fort déstockage des distributeurs. Cette situation a conduit le Groupe à mettre l’accent sur une offre de produits à forte valeur ajoutée et à procéder à un effort particulier de réduction de ses frais fixes dans cette activité.

La marge opérationnelle annuelle s’établit à 2,9%.


FILS CONDUCTEURS : poursuite de la réduction des capacités de production

Les ventes externes du métier Fils Conducteurs s’élèvent en 2009 à 216 millions d’euros, en réduction de 42,8% par rapport à 2008 à taux de change et périmètre constants. Le Groupe poursuit sa politique de recentrage sur ses seuls besoins propres.

Pour faire face à la réduction des volumes sur un marché sur-capacitaire, le Groupe a annoncé en septembre 2009 la fermeture de sa coulée continue et de sa tréfilerie de Chauny (France).

En Amérique du Nord, le Groupe a suspendu le projet de cession de son activité de Fils machine de Montréal, les conditions suspensives relatives notamment au financement n’ayant pas été levées par l’acquéreur.

La marge opérationnelle du métier Fils Conducteurs est à nouveau à l’équilibre en 2009, après les pertes importantes enregistrées en Europe en 2008.
L’arrêt d’une coulée a permis de concentrer les tonnages sur l’autre unité française du Groupe et de revenir ainsi à l’équilibre.

Augmentation de capital réservée aux salariés de Nexans

Nexans annonce son intention de lancer une opération d’actionnariat salarié au moyen d’une augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe, adhérents d’un plan d’épargne d’entreprise, par émission d’un maximum de 400 000 actions nouvelles. Il s’agira de la quatrième opération d’actionnariat salarié menée par le Groupe sur un périmètre international. Les salariés se verront offrir la possibilité de souscrire à une formule structurée dite « à effet de levier » offrant une garantie du montant investi par les salariés. Sous réserve de l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers, les actions seront souscrites par l’intermédiaire de Fonds Communs de Placement d’Entreprise à un prix unitaire comprenant une décote de 20% par rapport au cours de référence (sauf particularités locales).


Nexans souhaite ainsi associer plus étroitement ses collaborateurs, tant en France qu’à l’étranger, aux développements des résultats futurs du Groupe.
Les modalités détaillées de l’opération, intitulée « Act 2010 » et qui devrait être réalisée avant la fin du troisième trimestre, seront communiquées ultérieurement aux salariés et feront l’objet d’un communiqué.

Le lancement de cette opération sera soumis à la notification ou l’obtention de l’approbation des autorités dans les pays concernés, notamment l’AMF en France, et de l’accomplissement des procédures de consultation des représentants du personnel requises par le droit applicable. En ce qui concerne l’offre aux salariés du Groupe aux Etats-Unis d’Amérique, l’offre n’a pas été et ne sera pas enregistrée auprès de la Securities and Exchange Commission. La Société se réserve la possibilité de changer les modalités et le calendrier de l’offre, et éventuellement de suspendre la mise en œuvre de celle-ci.


Calendrier financier

  • 31 mars 2010 : réunion d’information des actionnaires individuels à Bordeaux*
  • 22 avril 2010 : information financière du premier trimestre 2010
  • 25 mai 2010 : assemblée générale des actionnaires
  • 2 juin 2010 : réunion d’information des actionnaires individuels à Biarritz*
  • 28 juillet 2010 : résultats du premier semestre 2010

* dates provisoires données à titre indicatif

Le lecteur est invité à consulter le site internet du Groupe sur lequel sont disponibles le jeu complet des comptes ainsi que le Rapport de gestion 2009, où figurent les facteurs de risques et confirmation des risques liés à l'enquête sur la concurrence annoncée le 3 février 2009.
 

Annexes

  1. Compte de résultat consolidé IFRS
  2. Bilan consolidé IFRS
  3. Tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS
  4. Informations sectorielles

1) Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.
2) Activités câbles et produits associés (accessoires), hors fils conducteurs.
3) Indicateur de gestion utilisé par le Groupe pour mesurer sa performance opérationnelle. Taux de marge opérationnelle exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants.
4) Proposition de dividende qui sera soumise à l’approbation de l’Assemblée Générale 2010.
5) Le chiffre d’affaires 2008 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants des seules activités Câbles, les effets de change s’élèvent à -54 millions d’euros, et les effets de périmètre à +148 millions d’euros.

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.Gedeon@nexans.com
Jean-Marc Bouleau Institutional Investors Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
jean_marc.bouleau@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Pascale Strubel Corporate Communication Department
Téléphone + 33 (0)1 73 23 85 28
pascale.strubel@nexans.com
Angéline Afanoukoe Press relations
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, leader mondial de l’industrie du câble, propose une large gamme de câbles et systèmes de câblage. Le Groupe est un acteur majeur des marchés d’infrastructures, de l’industrie et du bâtiment. Il développe des solutions pour les réseaux d’énergie, de transport et de télécommunications, comme pour la construction navale, la pétrochimie et le nucléaire, l’automobile, les équipements ferroviaires, l’électronique, l’aéronautique, la manutention et les automatismes. Avec une présence industrielle dans 39 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 22 700 personnes et a réalisé, en 2009, un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com