Information financière du troisième trimestre 2010

Confirmation de l’objectif de taux de marge opérationnelle de 4,5% pour l’ensemble de l’année 2010

  • Croissance organique de +2,8% au troisième trimestre
  • Reprise confirmée des activités d’Infrastructures d’Energie basse et moyenne tension et des câbles de spécialités
  • Stabilisation du segment Bâtiment
  • Baisse de l’endettement net, malgré la hausse du prix du cuivre

Paris, le 28 octobre 2010 – Nexans annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires pour le troisième trimestre 2010 de 1 566 millions d’euros (à cours des métaux non- ferreux courants), soit 1 094 millions d’euros à cours des métaux non-ferreux constants*, correspondant à une croissance organique de +2,8%**.

Sur les neuf premiers mois de l’année, la baisse organique du chiffre d’affaires s’établit à -2,6%, à comparer à -5,3% à la fin du premier semestre. Cette évolution traduit la poursuite de la reprise de l’activité dans les différents métiers du Groupe durant le troisième trimestre et conforte le Groupe dans ses objectifs de stabilité du chiffre d’affaires 2010.

L’activité des câbles d’énergie de Basse et Moyenne Tension se redresse en effet après 6 trimestres consécutifs de baisse.

L’amélioration est également visible dans le secteur du Bâtiment où les volumes sont en légère amélioration malgré des conditions de marché qui demeurent difficiles. Par ailleurs, durant le troisième trimestre, le Groupe n’a pas observé de dégradation supplémentaire de ses prix de vente par rapport au premier semestre en Europe. 

Le secteur Industrie progresse quant à lui à des niveaux comparables à ceux des deux premiers trimestres, avec notamment des ventes de câbles et faisceaux automobiles qui s’inscrivent en hausse de +55% d’une année sur l’autre, tandis que les autres segments enregistrent une croissance organique de +8%. Enfin, les infrastructures Télécom et les LAN demeurent bien orientés et contribuent positivement à l’ensemble.

Dans les activités de câbles haute tension sous-marins le Groupe a pris les mesures correctives nécessaires dont l’effet positif sur la conduite de l’activité se fait d’ores et déjà sentir. Elles devraient permettre le retour à une situation normale de ces activités graduellement à partir du dernier trimestre 2010. Par ailleurs, la dynamique commerciale des activités haute tension reste très favorable avec un carnet de commandes à fin septembre d’environ 18 mois.

En parallèle, le Groupe poursuit l’adaptation de son organisation et de son outil de production aux conditions de marché. Les mesures de restructuration couplées à une reprise de l’activité permettent d’enregistrer une amélioration de la marge opérationnelle par rapport au premier semestre.

Dans ce contexte, le Groupe confirme son objectif de taux de marge opérationnelle de 4,5% pour l’ensemble de l’année 2010.

L’endettement net consolidé du Groupe a diminué au cours du trimestre pour s’établir à moins de 250 millions d’euros à fin septembre 2010. La poursuite des efforts de réduction structurelle du besoin en fonds de roulement et la saisonnalité de l’activité sur le trimestre ont plus que compensé l’impact négatif de la hausse du prix du cuivre sur l’endettement du Groupe.


 

(*) Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non-ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.

(**) Le chiffre d’affaires 2009 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non-ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants à fin septembre 2009, les effets de change s’élèvent à 208 millions d’euros. Il n’y a pas d’effet périmètre.

 

Chiffre d'affaires consolidé du 3ème trimestre 2010

 

A cours des métaux constants (*)

 (en millions d'euros)

2009

2010

3ème trimestre

 988

1 094 

2ème trimestre

 1 042

1 129 

1er trimestre

 1 043

971 

Total au 30 septembre 3 073   3 194

Croissances annuelles organiques


 

S1 2010

T3 2010

Fin sept.
2010

Métier ENERGIE 

     

     - Infrastructures d'énergie

-8,9%

-4,0%

-7,3%

     - Industrie

11,7%

18,5%

13,9%

     - Bâtiment

-15,9%

0,1%

-11,0%

Métier TELECOM

     

     - Infrastructures Telecom

-18,2%

-4,9%

-13,9%

     - Réseaux Privés (LAN)

6,4%

2,9%

5,2%

Sous-total : Activités Câbles

-6,3%

1,6%

-3,7%

Métier Fils conducteurs

12,1%

22,0%

15,5%

Total Groupe

-5,3%

2,8%

-2,6%

ENERGIE

Le chiffre d’affaires de l’activité Energie a atteint 900 millions d’euros au troisième trimestre 2010. A taux de change et périmètre constants, la croissance est de +1,7% par rapport à 2009.

  • Infrastructures d’Energie : reprise en Amérique du Sud dans les lignes aériennes et raffermissement de l’activité en Europe dans les câbles basse et moyenne tension

Le chiffre d’affaires s’établit à 460 millions d’euros, en retrait de 4,0% par rapport à 2009, à taux de change et périmètre constants. Cette baisse est due aux difficultés d’exécution dans l’activité haute tension sous-marine.
Afin de faire face à ces difficultés opérationnelles, le Groupe a mis en œuvre un ensemble de mesures correctives. L’organisation de cette activité a ainsi été revue pour lui permettre de mieux répondre aux enjeux auxquels elle fait face, notamment en termes de production et de gestion de la chaine d’approvisionnement. Le Groupe a également décidé d’accroître les capacités de production du site d’Halden. Celles-ci donneront à l’outil industriel la flexibilité nécessaire pour permettre de satisfaire un marché en pleine croissance. Ces dispositions doivent permettre à cette activité de revenir progressivement à des conditions d’exploitation normales au cours du quatrième trimestre 2010.

Dans le domaine des câbles basse et moyenne tension, le trimestre se caractérise par une stabilisation en Asie-Pacifique et un raffermissement en Europe. En Amérique du Sud, la progression sur le troisième trimestre par rapport à la première partie de l’année est sensible notamment au Brésil où les ventes ont fortement progressé sous l’effet de la reprise des grands projets d’infrastructures d’énergie. La demande en Amérique du Nord reste atone alors que dans la zone Moyen-Orient-Russie-Afrique, les volumes sont en progression organique de plus de 30%, tirés par la croissance des ventes en Russie et en Egypte.

  • Industrie : reprise inégale selon les secteurs

Le troisième trimestre confirme la reprise de l’activité Industrie, avec une croissance organique de +18,5%.

Dans le domaine des faisceaux pour l’industrie automobile, le chiffre d’affaires progresse de +55% par rapport à 2009.

Les marchés du transport ferroviaire et aéronautique restent porteurs tandis que la construction navale est en recul. En effet, la croissance des ventes liées aux applications pétrolières offshore n’a que partiellement compensé la baisse du marché des navires de transport. Cette tendance à la baisse devrait d’ailleurs se poursuivre au quatrième trimestre.

Les secteurs industriels liés aux biens d’équipement poursuivent leur croissance dans la continuité du premier semestre. La robotique affiche sur le trimestre une progression supérieure à 50%. Par ailleurs, un redémarrage s’amorce dans le domaine des projets pétroliers onshore et nucléaires. Cette tendance favorable devrait se confirmer au quatrième trimestre.

  • Bâtiment : stabilisation des volumes et globalement des prix

Après plusieurs trimestres consécutifs de décroissance organique, le secteur du Bâtiment du Groupe s’est stabilisé au troisième trimestre 2010 (croissance organique de +0,1% par rapport à 2009). La situation est cependant contrastée en fonction des zones. En Amérique du Nord, les ventes augmentent par rapport à 2009 mais dans un environnement de prix dégradé. En Europe, exclusion faite des activités ayant fait l’objet de restructurations en Allemagne en 2009, la croissance de l’activité est de 3%. Cette croissance ne suffit toutefois pas à améliorer de manière substantielle la marge opérationnelle du segment. Dans la zone Asie-Pacifique, la situation reste relativement difficile en Australie. En revanche, l’Amérique du Sud enregistre une très forte croissance, tirée par la très bonne performance de nos activités au Brésil. Au global, toutes zones confondues, les prix restent stables au troisième trimestre comparativement au deuxième trimestre et le Groupe n’anticipe pas de détérioration d’ici à la fin de l’année.

TELECOM

Le chiffre d’affaires du secteur Telecom a atteint 109 millions d’euros au troisième trimestre 2010. A taux de change et périmètre constants, le retrait est de 0,5% par rapport à 2009.

  • Infrastructures Télécom : poursuite de l’amélioration des ventes de câbles à fibre optique

Au troisième trimestre, les ventes se redressent légèrement par rapport au deuxième trimestre. Les activités de câbles cuivre sont stables alors que les câbles à fibre optique et les accessoires poursuivent leur reprise.

  • Réseaux Privés Télécom (LAN) : croissance soutenue en Amérique du Nord

Les activités de câbles pour réseaux locaux enregistrent une croissance de +2,9% à taux de change et périmètre constants au cours du troisième trimestre 2010.
La situation est cependant contrastée entre une croissance profitable en Amérique du Nord et une demande qui reste faible en Europe.

FILS CONDUCTEURS : bon trimestre grâce à un niveau de ventes élevé

Le chiffre d’affaires de l’activité Fils conducteurs atteint 77 millions d’euros au troisième trimestre 2010, soit une croissance organique de +22,0%. Cette évolution favorable provient essentiellement des activités en Amérique du Nord et du Sud où les conditions de marché ont permis de maintenir à un niveau élevé les ventes externes.
En Europe, le Groupe tire désormais le plein bénéfice de sa stratégie ayant consisté à réduire sa capacité dans ce secteur très concurrentiel et à se concentrer sur ses besoins propres.

PROJET D’OFFRE PUBLIQUE D’ACHAT POUR DRAKA HOLDING N.V.

Nexans a diffusé le mercredi 27 octobre un communiqué de presse précisant la position du Groupe sur l’opération envisagée et portant sur Draka Holding N.V.

Annexe 1 (PDF)

  • Chiffre d'affaires à cours des métaux courants
  • Chiffre d'affaires à cours des métaux constants
  • Chiffre d'affaires à cours des métaux courants par segment d'activité
  • Chiffre d'affaires à cours des métaux constants par segment d'activité
  • Chiffre d'affaires à cours des métaux courants par zone d'implantation géographique
  • Chiffre d'affaires à cours des métaux constants par zone d'implantation géographique


Le lecteur est également invité à consulter le site internet du Groupe sur lequel sont disponibles en particulier le rapport financier semestriel 2010 et le Document de Référence 2009, lequel inclut les facteurs de risques du Groupe et confirmation du risque lié à l'enquête sur la concurrence annoncée le 3 février 2009.

Calendrier financier

  • 2 décembre 2010 : réunion d’information des actionnaires individuels à Rennes
  • 14 février 2011 : résultats annuels 2010

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.gedeon@nexans.com
Jean-Marc Bouleau Institutional Investors Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
jean_marc.bouleau@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Pascale Strubel Corporate Communication Department
Téléphone + 33 (0)1 73 23 85 28
pascale.strubel@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, leader mondial de l’industrie du câble, propose une large gamme de câbles et systèmes de câblage. Le Groupe est un acteur majeur des marchés d’infrastructures, de l’industrie, du bâtiment et des réseaux locaux de transport de données. Il développe des solutions pour les réseaux d’énergie, de transport et de télécommunications, comme pour la construction navale, la pétrochimie et le nucléaire, l’automobile, les équipements ferroviaires, l’électronique, l’aéronautique, la manutention et les automatismes.
Acteur industriel responsable, Nexans intègre le développement durable dans sa stratégie. Proposer des produits, solutions et services toujours plus innovants, garantir le développement et l’engagement de ses équipes, assurer des processus industriels sûrs et respectueux de l’environnement sont autant d’ambitions qui placent Nexans au cœur d’un avenir durable.
Avec une présence industrielle dans 39 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 22 700 personnes et a réalisé, en 2009, un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com