Résultats 2011

Amélioration de la performance au second semestre dans un environnement porteur

  • Chiffre d’affaires à prix des métaux constants 1) de 4,594 milliards d’euros
  • Croissance organique de 6,5%
  • Taux de marge opérationnelle à 5,6% pour l’ensemble de l’année 2)
  • Dette nette à 222 millions d’euros, en baisse par rapport au 30 juin 2011
  • Proposition d’un dividende de 1,1 euro par action 3)

Paris, le 8 février 2012 - Le Conseil d’Administration de Nexans, réuni le 7 février 2012 sous la Présidence de Frédéric Vincent, a arrêté les comptes de l’année 2011.

Le chiffre d’affaires de l’année 2011 s‘établit à 6,920 milliards d’euros contre 6,179 milliards d’euros en 2010. A cours des métaux non ferreux constants 1) , il s’élève à 4,594 milliards d’euros contre 4,309 milliards d’euros en 2010.

A périmètre et change constants, l’activité s’inscrit en croissance organique de 6,5% 4) sur l’ensemble du Groupe. Le second semestre a été marqué par une poursuite de la progression de l’activité dans l’ensemble des métiers du Groupe, avec une croissance organique de 3,9% et 5,9% respectivement aux troisième et quatrième trimestres 2011 par rapport aux mêmes périodes de 2010.

La marge opérationnelle s’établit à 256 millions d’euros, soit 5,6% du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, contre 4,8% en 2010. La rentabilité progresse au second semestre sous l’effet de la poursuite d’une croissance forte de l’activité dans les métiers des Infrastructures d’énergie basse et moyenne tension, de l’Industrie, du Bâtiment et des Infrastructures Télécom. 

La progression de la rentabilité de ces segments est compensée par une moindre performance des métiers de transmission d’énergie sous l’effet de la situation politique au Moyen-Orient (en Libye notamment) et du report de l’installation d’un câble sous-marin en Europe du Nord.

Le résultat opérationnel 2011 s’établit à -48 millions d’euros (contre un résultat opérationnel positif de 195 millions d’euros en 2010). Ce résultat tient compte notamment des charges de restructuration, des dépréciations d’actifs ainsi que de la dotation aux provisions de 200 millions d’euros pour une amende qui pourrait être infligée à Nexans suite à la communication des griefs reçue en date du 5 juillet 2011 de la Direction de la Concurrence de la Commission Européenne pour comportement anticoncurrentiel.

La charge financière nette s’élève à 106 millions d’euros contre 84 millions d’euros en 2010 et la charge d’impôt à 31 millions d’euros pour 26 millions d’euros en 2010.

Sur ces bases, le résultat net part du Groupe de l’exercice 2011 s’établit à -178 millions d’euros. Il était positif de 82 millions d’euros au 31 décembre 2010.

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale, qui sera convoquée au premier semestre 2012, de verser, au titre de l’année 2011, un dividende de 1,1€ par action.

L’endettement net consolidé s’élève à 222 millions d’euros au 31 décembre 2011, contre 144 millions d’euros au 31 décembre 2010. Le Groupe a dégagé en 2011 une capacité d’autofinancement en progression. Dans le même temps, le Groupe a poursuivi son effort d’investissement sur les segments de marché à fort potentiel, notamment les infrastructures d’énergie, où la capacité de production en câbles sous-marins extrudés haute tension a été quasiment doublée. La croissance de l’activité s’est accompagnée d’une augmentation en valeur absolue du besoin en fonds de roulement, mais d’une baisse relative en fin d’année (17% du chiffre d’affaires au 31 décembre 2011 à comparer à 18,4% au 30 juin 2011).

  

Commentant les résultats de 2011, Frédéric Vincent, Président-Directeur Général a déclaré : «Malgré un environnement macro-économique troublé en Europe et aux Etats-Unis au second semestre, l’activité des différents métiers du Groupe aura continué de progresser durant les troisième et quatrième trimestres 2011. Ceci permet à Nexans d’afficher des résultats conformes à ses indications. Durant l’année 2011, Nexans a poursuivi son développement avec des initiatives stratégiques telles que l’accord en vue d’une participation majoritaire dans les activités câbles d’énergie moyenne et haute tension de Shandong Yanggu Cables en Chine.

Dans ce contexte et malgré un environnement incertain, nous abordons l’année 2012 avec confiance dans la capacité du Groupe à continuer à progresser, dans l’hypothèse du maintien de la conjoncture actuelle. Les initiatives entreprises en matière de rationalisation industrielle, le redéploiement du Groupe vers les zones ou les métiers en croissance, ainsi que la réorganisation de nos activités européennes constituent autant d’atouts pour 2012 ».

 

Organisation de la Direction Générale

Frédéric Michelland, membre du Comité de Direction, Directeur Général Adjoint Administration - Finances, aura sous sa responsabilité, à compter du 2 avril prochain, l’activité « Haute Tension et Câbles sous-marins ». Les zones Amérique du Nord et Amérique du Sud continuent à lui être rattachées. Il sera remplacé au 2 avril, pour la fonction financière, par Nicolas Badré, actuellement Directeur Financier Adjoint qui rendra compte au Président-Directeur Général et rejoindra le Comité Exécutif à cette même date.

1) Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.
2) Indicateur de gestion utilisé par le Groupe pour mesurer sa performance opérationnelle. Taux de marge opérationnelle exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants.
3) Proposition de dividende qui sera soumise à l’approbation de l’Assemblée Générale 2012.
4) Le chiffre d’affaires 2010 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, les effets de change s’élèvent à 14 millions d’euros, et les effets de périmètre à -11 millions d’euros.
 

 

Chiffres clés 2011

 (en millions d'euros) A cours des métaux
Non ferreux constants
  2010 2011
Chiffre d’affaires 4 309 4 594
Marge opérationnelle 207 256
Taux de marge opérationnelle (% des ventes) 4,8% 5,6%
Résultat net (part du groupe) 82  (178) 
Résultat net dilué par action (en euros) 2,84 (6,21)

Analyse détaillée de la marche des affaires par métiers

Chiffres d’affaires par métiers

  2010 2011   Croissance organique
(en millions d’euros) A cours des métaux non ferreux constants A cours des métaux non ferreux constants  
Métier Energie        
     - Infrastructures Energie 1 814 1 956   6,4%
     - Industrie 875 955   10,6%
     - Bâtiment 879 941   7,1%
Métier Telecom        
     - Infrastructures Telecom 182 208   11,9%
     - Réseaux Privés Telecom (LAN) 244 238   0,3%
Autres 26 30   N/S
Sous-total : Activités Câbles 4 020 4 328   7,4%
Fils conducteurs 289 266   -5,8%
Total Groupe 4 309 4 594   6,5%

 

Marge opérationnelle par métiers

(en millions d’euros) 2010 2011
Métier Energie    
     - Infrastructures Energie 138 124
     - Industrie 22 36
     - Bâtiment 28 64
Métier Telecom    
     - Infrastructures Telecom 9 13
     - Réseaux Privés Telecom (LAN) 16 17
Autres (13) (9)
Sous-total : Activités Câbles 200 245
Fils conducteurs 7 11
Total Groupe 207 256

 

Energie

En 2011, les ventes du métier Energie s’élèvent à 3 852 millions d’euros contre 3 568 millions d’euros en 2010, soit une croissance organique près de 8%.


Infrastructures d’énergie : accélération des ventes dans le domaine des réseaux de distribution au second semestre

Durant l’année 2011, l’activité d’infrastructures d’énergie a enregistré une croissance organique de 6,4%.

Câbles et accessoires de basse et moyenne tension

La reprise d’activité observée par le Groupe dans ce segment à compter du second semestre 2010 s’est poursuivie et amplifiée en 2011.

En Europe (environ 45% des ventes de cette activité), la croissance dépasse 5% avec des performances diverses selon les pays. Le deuxième semestre marque une progression et les anticipations sont positives.
 

L’Amérique du Sud (environ 16% des ventes de ce segment) s’inscrit en croissance à deux chiffres en 2011 en bénéficiant d’une forte dynamique de marché au Brésil dans le domaine des lignes aériennes.
 

La zone Asie-Pacifique (environ 16% du segment) enregistre une croissance à deux chiffres sous l’effet conjoint du marché coréen et des marchés australiens et néo-zélandais.
 

Enfin, la zone Moyen-Orient, Russie, Afrique (environ 15% des ventes du segment) affiche sur l’ensemble de l’année un chiffre d’affaires en croissance de 7% comparativement à 2010. Le fort développement en Russie aura largement compensé la baisse du chiffre d’affaires dans des pays tels que l’Egypte.

Haute tension terrestre

Le niveau d’activité en haute tension terrestre s’inscrit en net retrait par rapport à 2010. L’activité du Groupe sur ce segment a subi l’effet de l’arrêt de deux importants contrats en Libye à compter du premier trimestre 2011. La stabilisation progressive de la situation en Libye constatée au cours des derniers mois permet au Groupe d’envisager une reprise de l’activité dans le pays.
 

L’année 2011 a également été marquée par le démarrage tardif de certains contrats dans les pays du Golfe, mais le niveau d’activité enregistré au quatrième trimestre est encourageant.
A fin décembre 2011, le carnet de commandes représente environ un an d’activité. L’environnement reste compétitif.

Haute tension sous-marine

Dans ce segment d’activité, les ventes s’inscrivent en hausse de plus de 15% en 2011 comparativement à 2010. Le Groupe a bénéficié en 2011 de l’extension des capacités de production de son usine de Halden en Norvège. L’année a été marquée par la réalisation de projets d’envergure.
Au cours du second semestre 2011, Nexans a pris la décision de reporter l’installation de certains des câbles relatifs à un projet de taille significative en Norvège, ceux-ci ne répondant pas à l’ensemble des spécifications contractuelles. Cet élément a impacté la performance du segment.
Le carnet de commandes représente à fin 2011 près de deux années d’activité

La marge opérationnelle du métier infrastructures d’énergie s’établit en 2011 à 124 millions d’euros, soit 6,3% du chiffre d’affaires à cours des métaux constants, contre 138 millions d’euros et 7,6% en 2010.

Industrie : croissance des volumes, amélioration des marges

Durant l’année 2011, les ventes de câbles industriels ont progressé de près de 11%. Après un rebond de plus de 50% entre 2009 et 2010, l’activité de faisceaux automobile a enregistré une croissance organique de plus de 20% en 2011.
Les perspectives pour les premiers mois de 2012 sont positives.

L’activité des câbles pour le secteur des transports est comparable d’une année sur l’autre sous l’effet conjoint d’une forte progression dans le domaine aéronautique, d’un ralentissement en Chine au deuxième semestre en ce qui concerne les câbles pour le matériel roulant ferroviaire et d’une reprise manquant encore de vigueur en construction navale.

Les autres activités de câbles industriels croissent à un rythme proche de 9% en 2011. Sur le marché des câbles de robotique en Europe, les fortes positions du Groupe permettent de bénéficier d’une demande soutenue. Dans le domaine des ressources énergétiques, après une année 2010 difficile, les ventes du segment de marché « oil & gaz » sont en très forte croissance grâce à la reprise des investissements dans ce secteur.

La marge opérationnelle s’améliore et atteint, en 2011, 36 millions d’euros, soit 3,7% des ventes à cours des métaux constants (contre 22 millions d’euros et 2,6% en 2010).

Bâtiment : progression des ventes et de la rentabilité

En 2011, les ventes de câbles destinés au marché du bâtiment ont progressé de 7% à changes et périmètre constants.

L’Europe, qui représente près de la moitié des ventes du métier, enregistre une croissance d’activité de plus de 5%.

En Amérique du Nord, (environ 15% du chiffre d’affaires du métier), les ventes enregistrent une croissance à deux chiffres. Une politique commerciale ciblée sur le marché américain, combinée à la vigueur de la demande tertiaire et industrielle au Canada expliquent cette évolution.


Dans les autres zones, le Groupe aura globalement connu un développement satisfaisant en dépit de forts contrastes selon les pays.

La croissance organique enregistrée par le Groupe aura permis une forte augmentation de la marge opérationnelle qui atteint 64 millions d’euros, soit 6,8% du chiffre d’affaires à métaux constants (contre 28 millions d’euros et 3,2% en 2010).


 

Telecom

En 2011, les ventes de l’activité Télécom s’élèvent à 446 millions d’euros contre 426 millions d’euros en 2010, soit une croissance organique supérieure à 5%.

Réseaux Locaux (LAN)

Les ventes de câbles destinés au marché des réseaux locaux sont stables en 2011 comparativement à 2010. Après une croissance de près de 15% entre 2009 et 2010, les ventes en Amérique du Nord (environ 55% du total) sont stables en 2011. En Europe (environ 30% du total), la demande recule légèrement. La demande reste soutenue dans les autres zones (Amérique du Sud, Asie). Le lent redémarrage du marché des centres de données n’aura pas compensé l’atonie du marché de l’immobilier commercial.

La marge opérationnelle est en hausse par rapport à 2010 et s’élève à 17 millions, soit 7,2% des ventes à métaux constants.

Infrastructures Télécom

En 2011, le Groupe enregistre une croissance de près de 12% du chiffre d’affaires sur le segment des câbles d’infrastructures télécom. Les câbles en cuivre représentent près de la moitié des ventes de ce métier et bénéficient d’une demande soutenue en Europe et en Amérique du Sud.
Dans le domaine des câbles et des accessoires à fibre optique, qui constituent l’autre moitié des ventes, la croissance est plus proche de 8%.

L’augmentation des volumes permet à la marge opérationnelle d’atteindre 13 millions d’euros, soit 6,4% du chiffre d’affaires à cours des métaux constants (contre 9 millions d’euros soit 5,1% en 2010).


 

Fils conducteurs

En 2011, les ventes externes de fils conducteurs s’inscrivent en retrait de près de 6% à périmètre et change comparables, passant de 289 à 266 millions d’euros. Cette évolution s’explique principalement par l’Amérique du Sud où une part plus importante de la production locale de fil machine a été absorbée en interne pour répondre à des ventes de câbles en forte croissance dans la région.
 

La marge opérationnelle s’établit à 11 millions d’euros, soit 4,3% des ventes à cours des métaux constants (contre 7 millions d’euros et 2,4% en 2010).

 

Augmentation de capital réservée aux salariés de Nexans

Nexans annonce son intention de lancer au premier semestre 2012 une opération d’actionnariat salarié au moyen d’une augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe, par émission d’un maximum de 400 000 actions nouvelles. Il s’agira de la cinquième opération d’actionnariat salarié menée par le Groupe sur un périmètre international. Les salariés se verront offrir la possibilité de souscrire à une formule structurée dite « à effet de levier » conforme à la formule proposée lors de l’opération 2010 offrant une garantie du montant investi par les salariés. Sous réserve de l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers, les actions seront souscrites par l’intermédiaire de Fonds Communs de Placement d’Entreprise à un prix unitaire comprenant une décote de 20% par rapport au cours de référence (sauf particularités locales).

Comme pour Act 2010, il pourra être proposé, sous réserve de décision de l’assemblée annuelle des actionnaires appelée à se réunir au premier semestre 2012, de structurer le financement de certaines formules alternatives par le biais d’une augmentation de capital réservée à la banque structurante d’un montant maximum de 100 000 euros, soit une émission de 100 000 actions supplémentaires.

Cette démarche traduit le souhait de Nexans d’associer plus étroitement ses collaborateurs à travers le monde, aux développements des résultats futurs du Groupe.

Les modalités détaillées de l’opération, intitulée « Act 2012 » et qui devrait être réalisée avant la fin du troisième trimestre, seront communiquées ultérieurement aux salariés et feront l’objet d’un communiqué.

Le lancement de cette opération sera soumis à la notification ou l’obtention de l’approbation des autorités dans les pays concernés, notamment l’AMF en France, et de l’accomplissement des procédures de consultation des représentants du personnel requises par le droit applicable. En ce qui concerne l’offre aux salariés du Groupe aux Etats-Unis d’Amérique, l’offre n’a pas été et ne sera pas enregistrée auprès de la Securities and Exchange Commission. La Société se réserve la possibilité de changer les modalités et le calendrier de l’offre, et éventuellement de suspendre la mise en œuvre de celle-ci.

 

 

Calendrier financier

  • 25 avril 2012 : information financière du premier trimestre 2012
  • 15 mai 2012 : Assemblée Générale des actionnaires
  • 6 juin 2012 : réunion d’information des actionnaires individuels à Tours*
  • 25 juillet 2012 : résultats du premier semestre 2012

* date provisoire donnée à titre indicatif

Le lecteur est également invité à consulter le site internet du Groupe sur lequel sont disponibles en particulier la présentation analystes des résultats annuels, le jeu complet des comptes et le Rapport de gestion 2011, où figurent les facteurs de risques du Groupe et notamment confirmation des risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence, en Europe et aux Etats-Unis, Canada, Brésil, Australie et en Corée pour comportement anticoncurrentiel dans le secteur des câbles d’énergie sous-marins et souterrains, ainsi que les services et matériels associés, et dont l’issue et les conséquences liées pourront avoir un effet défavorable significatif sur les résultats et donc la situation financière du Groupe.

 

Annexes (155 ko en PDF)

  1. Compte de résultat consolidé
  2. Etat du Résultat Global consolidé
  3. Etat de la Situation Financière consolidée
  4. Tableau des flux de trésorerie consolidés
  5. Informations par segment opérationnel
  6. Informations pour les principaux pays

Conformément à la recommandation AMF du 5 février 2010, Nexans précise que les procédures d’audit sur les comptes objet de ce communiqué sont effectuées et que le rapport d’audit relatif à la certification est en cours d’émission.

 

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.Gedeon@nexans.com
Jean-Marc Bouleau Institutional Investors Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
jean_marc.bouleau@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Pascale Strubel Corporate Communication Department
Téléphone + 33 (0)1 73 23 85 28
pascale.strubel@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, expert mondial de l’industrie du câble, propose une large gamme de câbles et systèmes de câblage. Le Groupe est un acteur majeur des marchés d’infrastructures, de l’industrie, du bâtiment et des réseaux locaux de transmission de données. Il développe des solutions pour les réseaux d’énergie, de transport et de télécommunications, comme pour la construction navale, la pétrochimie et le nucléaire, l’automobile, les équipements ferroviaires, l’électronique, l’aéronautique, la manutention et les automatismes. Nexans est un groupe industriel responsable qui considère le développement durable comme faisant partie intégrante de sa stratégie globale et opérationnelle. Innovation continue en matière de produits, de solutions et de services, formation et implication des collaborateurs, adoption de procédés industriels sûrs et caractérisés par un impact limité sur l’environnement, telles sont quelques-unes des initiatives majeures qui inscrivent Nexans au cœur d’un avenir durable. Avec une présence industrielle dans 40 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 24 500 personnes et a réalisé, en 2011, un chiffre d’affaires de près de 7 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com ou www.nexans.com/resultats2011