Résultats du premier semestre 2012

Document sans nom
  • Croissance organique des ventes de 3,4%1) hors Transmission, +0,2%1) pour le Groupe
  • Taux de marge opérationnelle à 3,6%2)
  • Plan mis en œuvre permettant un retour progressif à la normale de la production de câbles haute tension sous-marins
  • Dette nette de 678 millions d’euros après acquisition d’AmerCable et effet saisonnier du besoin en fonds de roulement
  • Progression de la marge opérationnelle attendue au second semestre 2012


 

Paris, le 25 juillet 2012 - Le Conseil d’Administration de Nexans, réuni le 24 juillet 2012 sous la Présidence de Frédéric Vincent, a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour le premier semestre 2012.

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2012 s‘établit à 3,577 milliards d’euros contre 3,527 milliards d’euros sur la même période de 2011. A cours des métaux non ferreux constants3), il s’élève à 2,398 milliards d’euros contre 2,287 milliards d’euros au premier semestre 2011, soit une croissance organique de 0,2%1) (3,4%1) hors Transmission).

La marge opérationnelle s’établit à 87 millions d’euros, soit 3,6% du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, contre 5,1% en 2011. L’écart s’explique par la dégradation de la rentabilité des activités de Transmission tandis que pour les autres métiers la rentabilité continue à progresser.

Le résultat opérationnel du premier semestre 2012 s’établit à 74 millions d’euros. Le résultat opérationnel était négatif de 81 millions d’euros au premier semestre 2011 en raison entre autre d’une provision de 200 millions d’euros relative à la procédure de la Commission européenne pour comportement anticoncurrentiel dans le secteur des câbles d’énergie sous-marins et souterrains, ainsi que les matériels et services associés.

Le second trimestre 2012 est marqué par une amélioration des activités de Transmission et la stabilisation des autres activités du Groupe au niveau du premier trimestre et en légère progression comparativement au second trimestre 2011.

La charge financière nette s’élève à 56 millions d’euros contre 51 millions d’euros au premier semestre 2011 et la charge d’impôt à 5 millions d’euros comparée à 19 millions d’euros pour la même période en 2011.

Sur ces bases, le résultat net part du Groupe du premier semestre 2012 s’établit à 13 millions d’euros. Il était négatif de 151 millions d’euros au 30 juin 2011 en raison de la provision mentionnée précédemment.

L’endettement net consolidé s’élève à 678 millions d’euros au 30 juin 2012, contre 222 millions d’euros au 31 décembre 2011. Cette hausse s’explique par l’acquisition d’AmerCable pour 211 millions d’euros, par la saisonnalité du besoin en fonds de roulement et par le décalage des facturations dans les activités de Transmission.

Par ailleurs, le premier semestre a donné lieu à la poursuite d’initiatives stratégiques visant à renforcer le Groupe. L’intégration d’AmerCable se déroule de façon très positive et les premières synergies ont été enregistrées.
La préparation de la phase de construction de l’usine de haute tension aux Etats-Unis a, quant à elle, débuté durant le deuxième trimestre, selon le calendrier prévu.
Enfin, le processus de prise de contrôle dans une coentreprise des activités câbles de la société Yanggu en Chine a progressé durant le semestre et le Groupe anticipe une réalisation effective de l’opération dans les prochaines semaines.


Commentant les résultats du premier semestre 2012, Frédéric Vincent, Président-Directeur Général a déclaré :
« Après un premier trimestre marqué par d’importantes difficultés dans le domaine des câbles sous-marins de haute tension, la situation s’est améliorée de manière sensible durant le deuxième trimestre avec un retour progressif à la normale en terme de production. Dans cette activité, les difficultés opérationnelles rencontrées au premier trimestre ont rendu nécessaire la mise en œuvre d’un plan d’action d’envergure visant à redresser de manière structurelle la rentabilité. Ce plan d’action doit permettre au Groupe de rétablir un niveau de production normal dans cette activité d’ici fin 2012 et de renouer, d’ici fin 2013, avec des performances opérationnelles attendues pour ce type d’activité.

Dans un environnement européen qui reste incertain, le Groupe attend sur l’année une légère croissance organique de ses ventes. La marge opérationnelle du second semestre 2012 devrait progresser sensiblement compte tenu des améliorations enregistrées en Transmission au second trimestre. La dette en fin d’année devrait ressortir à un niveau voisin de celui du 30 juin, après intégration de l’acquisition chinoise Shandong Yanggu et à prix du cuivre comparable à celui du 30 juin ».

Chiffres clés du premier semestre 2012

 (en millions d'euros) A cours des métaux
Non ferreux constants
  S1 2011 S1 2012
Chiffre d’affaires 2 287 2 398
Marge opérationnelle 117 87
Taux de marge opérationnelle (% des ventes) 5,1% 3,6%
Résultat net (part du groupe) (151)  13 
Résultat net dilué par action (en euros) (5,29) 0,46

Analyse détaillée de la marche des affaires par métiers

Chiffres d’affaires par métiers

  S1 2011 S1 2012   Croissance organique
(en millions d’euros) A cours des métaux non ferreux constants A cours des métaux non ferreux constants  
Transmission, Distribution & Opérateurs 1024 1006   -4,0%
Industrie 499 585   3,0%
Distributeurs et Installateurs 604 652   4,9%
Autres 160 156   -0,1%
Total Groupe 2 287 2 398   0,2%

 

 

Marge opérationnelle par métiers

(en millions d’euros) S1 2011 S1 2012
Transmission, Distribution & Opérateurs 68 23
Industrie 18 21
Distributeurs et Installateurs 32 43
Autres (1) (0)
Total Groupe 117 87

Transmission, Distribution et Opérateurs

Les ventes du segment Transmission Distribution et Opérateurs s’élèvent à 1 006 millions d’euros au premier semestre 2012, soit une décroissance organique de 4%. Cette évolution recouvre des tendances contrastées entre les activités de Transmission et celles de Distribution & Opérateurs.

Haute tension terrestre

L’activité de haute tension terrestre enregistre une légère croissance au premier semestre 2012 par rapport à la même période de 2011. L’environnement concurrentiel reste toutefois difficile, en particulier au Moyen-Orient. La marge opérationnelle de cette activité a également été marquée au premier semestre par l’absence de reprise des opérations d’installation en Libye, les conditions en terme de sécurité n’étant pas remplies dans ce pays.
A fin juin 2012, le carnet de commandes représente un an d’activité environ.

Câbles et systèmes sous-marins haute tension

Le premier semestre 2012 a été marqué par un cadencement des mises en production moins rapide que prévu dans l’activité de câbles et systèmes sous-marins haute tension. Ces difficultés se sont traduites par un retard de facturation qui ne pourra pas être compensé sur le second semestre compte tenu du fort taux de charge de l’usine de Halden dans cette activité.
La marge opérationnelle de l’activité a souffert de ce décalage de facturation et d’une moindre activité d’installation.
Dans ce contexte, le Groupe a lancé un plan d’action visant premièrement à rétablir la stabilité de la production dans son usine de Halden en Norvège d’ici fin 2012. Les causes des dysfonctionnements ont été identifiées, les processus clés ont été isolés et font l’objet d’une mise sous contrôle progressive. L’organisation de l’usine a été renforcée. Dans un deuxième temps, le Groupe se fixe pour objectif de retrouver, d’ici fin 2013, un fonctionnement stabilisé. A la fin du premier semestre 2012, le carnet de commandes de ce segment représente 1,8 année d’activité.

Distribution

Les ventes de câbles et accessoires de basse et moyenne tension destinés au marché des réseaux de distribution d’énergie s’établissent à 565 millions d’euros au premier semestre 2012. Elles sont en légère croissance organique par rapport à la même période de 2011.
L’Europe, qui représente environ 48% du segment, reste en croissance grâce à la contribution de la France et de la Scandinavie, malgré une activité en retrait en Allemagne, en Italie et au Bénélux. En Amérique du Nord (environ 7% de ce segment), le Groupe bénéficie d’une forte demande, qui se traduit par une croissance organique à deux chiffres sur la période. En Amérique du Sud (environ 18% des ventes du segment), l’activité se stabilise à un niveau significatif, équivalent à celui du premier semestre 2011.

La zone Asie-Pacifique (environ 12% des ventes de ce segment) voit son activité diminuer légèrement sous l’effet principalement de conditions climatiques défavorables en Australie. Enfin, la zone Moyen-Orient Russie Afrique (15% des ventes de ce segment) enregistre une forte croissance par rapport au premier semestre 2011 (qui avait été fortement ralentie par les conséquences du Printemps Arabe).

Opérateurs télécom

Les ventes de l’activité « Opérateurs » représentent 94 millions d’euros de chiffre d’affaires au premier semestre 2012, en croissance organique de plus de 10% d’une année sur l’autre. Dans le domaine des câbles en cuivre, l’activité est tirée par une forte demande en Amérique du Sud, tandis que la croissance enregistrée dans le domaine des câbles et composants fibre optique s’explique principalement par la vigueur de la demande européenne.

Au total, la marge opérationnelle du segment Transmission Distribution & Opérateurs s’établit à 23 millions d’euros, soit 2,3% du chiffre d’affaires à métaux non ferreux constants, en net repli par rapport à la même période de 2011.
 

Industrie

Les ventes de l’activité Industrie s’établissent à 585 millions d’euros au premier semestre 2012 avec une croissance organique de 3%.
Les activités de faisceaux, destinées principalement aux constructeurs automobiles allemands haut de gamme, poursuivent une croissance soutenue. Dans le domaine des transports, l’aéronautique croît tandis que le ferroviaire souffre de l’absence de reprise du segment grande vitesse en Chine. La construction navale, dont une part importante est désormais dédiée au segment des plates-formes et FPSO destinés au marché pétrole et gaz, poursuit sa croissance. En revanche, les biens d’équipements et les automatismes s’inscrivent en retrait principalement en Europe. Enfin, le segment des Ressources (pétrole et gaz, industrie minière, énergies renouvelables) poursuit sa croissance à deux chiffres. L’intégration de la société AmerCable, désormais dénommée Nexans AmerCable est très satisfaisante et contribue positivement aux résultats du segment.

Le taux de marge opérationnelle s’établit à 3,5% du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, soit un niveau comparable à celui du premier semestre 2011.
 

Distributeurs et Installateurs

Les ventes du segment Distributeurs et Installateurs s’élèvent à 652 millions d’euros au premier semestre 2012, soit une croissance organique de près de 5%.
L’Europe, qui représente environ 40% de ce segment, enregistre un niveau d’activité en léger retrait. Cette évolution concerne principalement les câbles à destination des réseaux locaux qui souffrent de la faiblesse des projets dans le domaine de l’immobilier commercial et des centres de données. L’activité relative aux câbles d’énergie est globalement stable grâce à la forte exposition du Groupe à l’Europe du Nord, tandis que la tendance en Europe du Sud reste mal orientée. L’Amérique du Nord (24% des ventes de ce segment) enregistre quant à elle une croissance robuste de l’ordre de 6%. La faiblesse du marché du LAN est plus que compensée par la vigueur du marché des câbles d’énergie, tant aux Etats-Unis qu’au Canada. En Amérique du Sud (12% des ventes de ce segment), l’activité progresse sur un rythme à deux chiffres, tirée par la vigueur de la demande au Brésil, malgré l’accroissement des pressions concurrentielles dans ce pays. La zone Moyen-Orient Russie Afrique (10% des ventes de ce segment) enregistre également une croissance à deux chiffres, à la fois en Turquie, au Liban ou au Maroc. La pression concurrentielle a toutefois tendance à se renforcer en Turquie et au Maroc. Enfin, dans la zone Asie-Pacifique (14% de ce segment), le Groupe bénéficie de son action de repositionnement commercial en Australie, tandis que l’activité en Corée du Sud reste soutenue.

Sous l’effet de la hausse des volumes, la rentabilité opérationnelle progresse par rapport au premier semestre 2011 pour atteindre 43 millions d’euros, soit 6,6% du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants.
 

Autres activités

Le segment « Autres activités », qui inclut désormais les Fils Conducteurs, enregistre un chiffre d’affaires de 156 millions d’euros, stable par rapport à 2011. La marge opérationnelle est proche de l’équilibre.

Calendrier financier

  • 11 septembre 2012 : réunion d’information des actionnaires individuels à Strasbourg*
  • 21 novembre 2012 : réunion d’information des actionnaires individuels à Paris*
  • 22 octobre 2012 : chiffre d’affaires du troisième trimestre 2012

* dates provisoires donnée à titre indicatif

La présentation des résultats semestriels, les comptes de l’exercice clos le 30 juin 2012 arrêtés par le Conseil d’administration du 24 juillet 2012 et le rapport semestriel d’activité sont disponibles sur le site Internet www.nexans.com. Le rapport d’examen limité des comptes a été émis par les commissaires aux comptes le 24 juillet 2012.

Le lecteur est également invité à consulter le Document de Référence 2011, ainsi que le rapport semestriel d’activité dans lesquels figurent les facteurs de risques du Groupe, et notamment ceux liés aux enquêtes des autorités de la concurrence, en Europe et aux Etats-Unis, Canada, Brésil, Australie et en Corée pour comportement anticoncurrentiel dans le secteur des câbles d’énergie sous-marins et souterrains, ainsi que les services et matériels associés, et dont l’issue et les conséquences liées pourront avoir un effet défavorable significatif sur les résultats et donc la situation financière du Groupe.

Les informations de nature prospectives contenues dans ce communiqué sont fonction de risques et incertitudes, connues ou inconnues à ce jour, qui peuvent avoir un impact sur les performances futures de la Société, et qui peuvent en différer sensiblement.

Outre les facteurs de risques et le redressement des activités de la Transmission cité ci-dessus, les principales incertitudes pour le second semestre 2012 concernent notamment :

- L’environnement économique en Europe ;
- La résilience des marchés d’infrastructure d’énergie dans les pays émergents ;
- La croissance dans les marchés des énergies renouvelables et dans l’Oil & Gas, ainsi que les programmes d’investissement des clients sur ces marchés ;
- Le redressement des câbles industriels dans certains segments de transport tels que les chantiers navals, et le développement du ferroviaire en Chine ;
- La capacité du Groupe d’accroître sa productivité ;
- L’absence d’impact en 2012 des enquêtes de concurrence ouvertes en 2009;
- Le risque de crédit client, notamment en Europe et en Egypte, et tout particulièrement en Grèce où le risque crédit ne s’assure plus ;
- La reprise de l’activité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en particulier en Libye où l’exécution de certains contrats a été retardée.

 

1) Le chiffre d’affaires du premier semestre 2011 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, les effets de change s’élèvent à 56 millions d’euros, et les effets de périmètre à 51 millions d’euros.
2) Indicateur de gestion utilisé par le Groupe pour mesurer sa performance opérationnelle. Taux de marge opérationnelle exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants.
3) Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.

Annexes

  • Compte de résultat consolidé
  • Etat du Résultat Global consolidé
  • Etat de la Situation Financière consolidée
  • Tableau des flux de trésorerie consolidés
  • Informations par segment opérationnel
  • Informations pour les principaux pays
  • Informations pour les clients principaux

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.Gedeon@nexans.com
Jean-Marc Bouleau Institutional Investors Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
jean_marc.bouleau@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Pascale Strubel Corporate Communication Department
Téléphone + 33 (0)1 73 23 85 28
pascale.strubel@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, expert mondial de l’industrie du câble, propose une large gamme de câbles et solutions de câblages. Le Groupe est un acteur majeur des marchés de transmission et distribution d’énergie, de l’industrie et du bâtiment. Les solutions de Nexans servent de nombreux segments de marché : depuis les réseaux d’énergie et de télécommunication, en passant par les ressources énergétiques (éoliennes, photovoltaïque, pétrochimie, industries minières…), jusqu’au transport (construction navale, aéronautique, automobile et automatismes, équipements ferroviaires…). Nexans est un groupe industriel responsable qui considère le développement durable comme faisant partie intégrante de sa stratégie globale et opérationnelle. Innovation continue en matière de produits, de solutions et de services, formation et implication des collaborateurs, orientation client et adoption de procédés industriels sûrs et caractérisés par un impact limité sur l’environnement, telles sont quelques-unes des initiatives majeures qui inscrivent Nexans au cœur d’un avenir durable. Avec une présence industrielle dans 40 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 25 000 personnes et a réalisé, en 2011, un chiffre d’affaires de près de 7 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com ou www.nexans.mobi