Informations financières du troisième trimestre 2013 et initiatives du Groupe

  • Chiffre d’affaires cumulé à fin septembre 2013 en retrait organique de 2,9%
  • Marge opérationnelle attendue pour 2013 entre 130 et 150 millions d’euros soit un EBITDA1 compris entre 285 et 305 millions d’euros
  • Projet de réorganisation des activités du Groupe Nexans en Europe pour préserver sa compétitivité
  • Augmentation de capital d’environ 284 millions d’euros avec maintien du droit préférentiel de souscription

 

Paris le 15 octobre 2013 - Nexans annonce aujourd'hui un chiffre d'affaires pour le troisième trimestre 2013 de 1 655 millions d'euros à cours des métaux courants.
A cours des métaux constants2 il s'élève à 1 171 millions d'euros, soit une décroissance organique de 1,9%3 comparé à la même période en 2012.

Les ventes des neuf premiers mois de l'année s'inscrivent en décroissance de 2,9% par rapport à l'année précédente.

La performance du Groupe s’inscrit dans des tendances contraires.
L’activité de haute tension sous-marine enregistre une augmentation très sensible grâce au plan de redressement mis en œuvre depuis plus d’un an. Par ailleurs, les activités de câbles industriels progressent.
Toutefois, le troisième trimestre voit la demande faiblir en Europe dans les activités Distributeurs & Installateurs et celles relatives aux câbles moyenne et basse tension pour les opérateurs d’énergie.

En Amérique du Nord, les câbles industriels basse tension et câbles de mine pâtissent d’un ralentissement au Canada lié à la réduction des activités de schistes bitumineux. Aux Etats-Unis, l’atonie du marché des câbles LAN ralentit l’intégration du partenariat avec Leviton annoncé en avril 2013 ; par ailleurs certains projets Oil & Gas sont reportés à 2014.
Enfin, les activités mining se maintiennent à un niveau bas en Australie.

Sur ces bases, le Groupe juge prudent de réviser à la baisse les objectifs 2013 d’EBITDA et de marge opérationnelle4 à un niveau respectivement compris entre 285 et 305 millions d’euros et entre 130 et 150 millions d’euros dans un contexte opérationnel normal5 . Compte-tenu de ces éléments et notamment des provisions éventuelles liées au projet de réorganisation, le résultat net pour le second semestre 2013 devrait être négatif.

Le Groupe procède actuellement à la revue périodique détaillée de ses activités et de ses initiatives stratégiques à horizon 2015 et communiquera à cet effet lors de la publication de ses résultats 2013. Compte tenu des actions mises en œuvre ou envisagées tant en matière de compétitivité (projets d’économies et actions de réduction de coûts directs) que de retournement d’activités à problème (haute-tension sous-marine et Nexans Olex), le Groupe reste confiant sur ses perspectives de moyen terme.

 

Chiffre d’affaires consolidé du 3ème trimestre 2013

(en millions d'euros) 2012 2013
À cours
des métaux constants
À cours
des métaux constants
3ème trimestre 1 249 1 171
2ème trimestre 1 245 1 221
1er trimestre 1 153 1 130
Total au 30 Septembre 3 647 3 522

Organic growth

 

S1 2013

T3 2013

Fin sept. 2013

     Transmission +2,1% +5,0% +3,1%
     Distribution & Opérateurs -7,1% -4,1% -6,1%
Total Transmission Distribution & Opérateurs -3,9% -0,7% -2,8%
Industrie +2,7 +1,4% +2,3%
Distributeurs et Installateurs -7,3% -7,3% -7,3%
Autres -7,5% -1,1% -5,4%
Total Groupe -3,4% -1,9% -2,9%

 

Distributeurs et Installateurs

La division Distributeurs et Installateurs présente un chiffre d'affaires de 280 millions d'euros à cours des métaux constants, soit une décroissance organique de 7,3%.

En Europe, les volumes restent à un niveau faible tandis que des tensions sur les prix apparaissent sur certains marchés comme en France.

En Australie, en dépit des difficultés attendues sur l'ensemble de l'année, la situation semble se stabiliser dans le secteur de la construction résidentielle mais reste difficile pour les câbles mining qui transitent par ce canal. Les perspectives pour le quatrième trimestre s'inscrivent dans cette tendance, mais restent fragiles.

La zone Moyen-Orient, Russie, Afrique délivre une croissance soutenue tenant au dynamisme du Liban et à la demande en Turquie sur le marché domestique et à l’export.

En Amérique du Sud, après une phase de très forte croissance au premier semestre le Brésil connaît un ralentissement des ventes au troisième trimestre. Ceci n’est que partiellement compensé par le Pérou et la Colombie où les ventes restent portées par les programmes de développement urbain.

En Amérique du Nord, les ventes aux distributeurs sont satisfaisantes aux Etats-Unis dans le secteur du bâtiment mais ralentissent sensiblement au Canada pour les câbles bâtiments industriels ainsi que dans le domaine des câbles destinés au secteur minier des schistes bitumineux. En ce qui concerne les câbles LAN, le marché reste difficile.

 

Industrie

Le chiffre d'affaires de l’activité Industrie s'élève à 303 millions d'euros à cours des métaux constants, soit 1,4% de croissance organique.

Les tendances de marché observées dans cette activité sont semblables à celles du premier semestre 2013, à l'exception des projets Oil & Gas en Amérique du Nord, moins nombreux au troisième trimestre, et reportés à 2014 pour ceux initialement prévus au cours du quatrième trimestre. Dans le secteur Oil & Gas, les ventes en Corée (plateformes off-shore) se situent à un niveau élevé.
Le reste du segment ressources est stable.

Le segment des transports affiche également une bonne performance durant ce trimestre. Les ventes des faisceaux automobiles se stabilisent à un niveau élevé. Le domaine aéronautique reste très dynamique. Le segment ferroviaire bénéficie d’un environnement de marché favorable en Europe et dans une moindre mesure, du repositionnement opéré en Chine sur les lignes de métro.
Le transport maritime reste bien orienté en Europe comme en Corée grâce notamment aux produits sans halogène.

Enfin, le segment des autres applications industrielles ne connait pas d'amélioration sensible au cours du troisième trimestre.

 

Transmission, Distribution et Opérateurs

L’activité Transmission, Distribution et Opérateurs présente un chiffre d'affaires de 516 millions d'euros à cours des métaux constants, contre 541 millions d'euros en 2012, soit une décroissance organique de 0,7%.

  • Transmission sous-marine

Les ventes progressent toujours à un rythme très satisfaisant, générant une croissance organique de 24% sur le troisième trimestre 2013 comparé à l'année précédente, et une croissance de 16% sur les neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2012.
Le Groupe continue d’exécuter les contrats conformément au calendrier de production et d'installation, comme en témoigne la réception d'un paiement d’environ 90 millions d'euros en août dernier relatif à l’exécution d’un contrat initialement retardé. Ceci contribue à l’amélioration progressive du besoin en fonds de roulement.
Le carnet de commandes s'élève à environ deux années de ventes intégrant notamment un contrat de plus de 120 millions d'euros remporté auprès de Scottish Hydro Electric Transmission pour la liaison électrique sous-marine entre la péninsule de Kintyre et le continent au Sud-ouest de l’Ecosse. La livraison de ce câble est prévue courant 2015.

Les câbles ombilicaux enregistrent eux aussi une très bonne performance sur le troisième trimestre, et le carnet de commandes est renforcé sur cette période par l'entrée des contrats remportés auprès de Statoil et ExxonMobil.

  • Haute tension terrestre

A fin septembre 2013, les ventes sont en recul de 19% (-26% sur le trimestre).

Le carnet de commandes ressort à plus de 250 millions d’euros avec notamment l’entrée en carnet de systèmes de câbles Extra Haute Tension pour deux grands réseaux européens de transport d’électricité.
L'intégration de Nexans Yanggu se déroule dans les conditions anticipées. L’objectif de mise à niveau de l’outil technologique d’ici le premier trimestre 2014 est en bonne voie. Parallèlement, l’activité d’appel d’offres se poursuit, notamment auprès des EPCs (Engineering Procurement and Construction Companies) chinois.

Le planning de  construction de l'usine de Charleston en Caroline du Sud est tenu.

  • Distribution & Opérateurs

Les ventes de l’activité Distribution & Opérateurs sont en retrait de 4,1% sur le troisième trimestre 2013.

Les ventes en Europe baissent de 9% sur le trimestre avec un été particulièrement faible notamment en France, dans un contexte de baisse importante des investissements de l’ensemble des opérateurs d’électricité.

L'Asie-Pacifique présente une nette amélioration sur le troisième trimestre, avec de bons résultats en Nouvelle-Zélande et en Corée. Les ventes en basse et moyenne tension de Nexans Yanggu demeurent conformes au plan.

En Amérique du Sud, la tendance reste favorable au Brésil qui enregistre une forte croissance organique grâce aux projets de lignes aériennes et malgré un ralentissement de l’activité moyenne tension.

La zone Moyen-Orient, Russie, Afrique est en retrait par rapport à l'année précédente du fait de l’absence d'activité en Egypte, dont l’unité de production est toujours en cours de cession. La dynamique au Liban se confirme. L’activité au Maroc, difficile sur le marché domestique, reste porteuse grâce à la progression des ventes de transformateurs et de l’export.

La situation dans les câbles de télécommunication pour infrastructures est très contrastée, entre une activité fibre très dynamique sous l’effet du développement de la 4G en Europe, et une activité cuivre en décroissance en Amérique du Sud.

Projet de réorganisation des activités du Groupe Nexans en Europe pour préserver sa compétitivité
Nexans opère sur un marché mondial du câble confronté à des défis majeurs notamment en Europe où l’absence de croissance, les surcapacités et une pression concurrentielle accrue appellent les filiales du Groupe à envisager des mesures répondant à la situation.
Dans ce contexte, afin de se donner les moyens de restaurer sa compétitivité, Nexans a mis à l’étude, à partir du deuxième trimestre 2013, un projet de plan d’économies en Europe.
Le document portant sur un projet de réorganisation des activités des filiales européennes du Groupe a été remis ce jour aux instances représentatives du personnel. Ce document servira de base au processus d’information et de consultation qui s’ouvre.
Ce projet, destiné à répondre aux nouvelles exigences du marché et à préserver la compétitivité du Groupe comporte plusieurs volets :

  1. La rationalisation de l’outil de production de l’activité Industrie en Europe ;
  2. L’optimisation de l’organisation ainsi que des implantations industrielles de l’activité Haute Tension Terrestre ;
  3. La rationalisation et l’adaptation de ses fonctions support par rapport aux besoins des filiales européennes du Groupe ;
  4. Le renforcement des moyens R&D.

 

Ce projet s’appuierait sur une mise à contribution de l’ensemble des pays européens et porterait essentiellement sur la France, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et la Belgique. Les adaptations conduiraient à la suppression de 468 postes en Europe, au transfert de 462 postes, et à la création de 39 postes. La mobilité reste un facteur clé dans ce projet et les filiales européennes du Groupe feraient en sorte de la faciliter.

Nexans s’est fixé comme objectif de minimiser les conséquences susceptibles d’être induites par ce projet, en tenant compte des contextes et spécificités locales. Nexans souhaite favoriser une collaboration étroite avec les représentants du personnel et les partenaires sociaux à la fois au niveau européen et de chacune des filiales concernées. Les négociations avec les instances représentatives du personnel concernées permettront de déterminer le montant des provisions qui devraient être constituées pour la mise en œuvre du projet de réorganisation présenté ce jour.

Hors coût du plan, l’impact financier de ce projet de réorganisation, associé aux autres plans lancés depuis le début de l’année et à ceux en cours y compris en dehors de l’Europe (en particulier en Asie-Pacifique) resterait conforme aux indications données en février 2013 : soit un impact annuel récurrent en marge opérationnelle estimé à 73 millions d’euros en 2017 dont 48 millions d’euros dès 2015.

 

Situation du Groupe en termes d’endettement

La dette nette du Groupe s’élève à 734 millions d’euros au 30 septembre 2013 et est attendue en décroissance d’ici à la fin 2013. Elle pourrait toutefois progresser en 2014 sous l’effet entre autres  des grands projets d’investissements (600 millions d'euros sur 3 ans). Ces estimations de dette nette, s’entendent avant décaissement d’une amende qui pourrait être infligée à Nexans France suite à la communication des griefs reçus en date du 5 juillet 2011 de la Direction de la Concurrence de la Commission Européenne pour comportement anticoncurrentiel. Il est rappelé que ce risque est provisionné à hauteur de 200 millions d’euros au 30 juin 2013 dans les comptes consolidés du Groupe Nexans.

 

Augmentation de capital avec droit préférentiel de souscription

En complément de ces mesures opérationnelles et stratégiques et dans une logique d'anticipation et de gestion financière rigoureuse, Nexans (holding faîtière) a décidé de lancer une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires d’un montant d’environ 284m€ par émission d’environ 12,6 millions d’actions nouvelles.

Cette augmentation de capital permettra au Groupe de renforcer son bilan (en améliorant la structure de son capital et en confortant ses ratios financiers), de soutenir son profil crédit (en soutenant ses ratings de crédit, en optimisant les coûts de financement et en pérennisant son accès aux marchés de financement) et de se donner de la souplesse dans l’exécution de ses initiatives stratégiques.

Chaque actionnaire recevra un droit préférentiel de souscription par action détenue à l’issue de la séance de bourse du 16 octobre 2013 , 7 droits préférentiels de souscription permettant de souscrire à titre irréductible 3 actions nouvelles au prix de 22,50 euros par action.

Dans le cadre de cette opération, le groupe Quiñenco, (qui détient, par l’intermédiaire de sa filiale Invexans, environ 22,54% du capital de Nexans) s’est engagé à souscrire de façon irrévocable une quantité d’actions nouvelles lui permettant de détenir au minimum 24,9% du capital et des droits de vote de Nexans post-opération, sous réserve de la disponibilité pour souscription des actions nouvellement émises au-delà de sa souscription à titre irréductible. En complément, le Groupe Quiñenco, conformément à l’accord conclu avec Nexans en mars 2011 et modifié en novembre 2012, se réserve le droit d’accroître sa participation dans la limite de 28% du capital de Nexans par le biais d’achat d’actions et/ou de droits préférentiels de souscription, pendant ou hors la période de souscription.

Par ailleurs, Bpifrance Participations SA qui détient environ 5,5% du capital de Nexans a déclaré son intention de souscrire à cette augmentation de capital au moins à hauteur de ses droits.

La période de souscription des actions nouvelles sera ouverte du 17 octobre 2013 au 30 octobre 2013 inclus. Durant cette période, les droits préférentiels de souscription seront cotés et négociables sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris.

Le règlement-livraison et la cotation des actions nouvelles sur Euronext Paris sont prévus le 8 novembre 2013.

Les actions nouvelles porteront jouissance au 1er janvier 2013. Elles donneront droit aux dividendes versés au titre de l’exercice 2013 et des exercices suivants et seront donc directement assimilables aux actions existantes.

L’augmentation de capital ne sera ouverte au public qu’en France.

Les modalités détaillées de cette opération font l’objet d’un communiqué spécifique disponible sur le site internet de la société.

 

Calendrier financier

  • 26 novembre 2013 : réunion d’information des actionnaires individuels à Bordeaux*
  • 11 février 2014 : résultats annuels 2013

* date provisoire donnée à titre indicatif

 


 1- L’EBITDA est défini comme la marge opérationnelle augmentée de la dotation aux amortissements.

2 - Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.

3 - Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2012 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, les effets de change s’élèvent à -67 millions d’euros, et les effets de périmètre à +11 millions d’euros.

4 - Le 25 juillet 2013, la Société avait annoncé que : (i) la marge opérationnelle du deuxième semestre 2013 devrait s’inscrire en progression par rapport au premier semestre 2013 pour conduire à un montant du même ordre que celui observé sur le deuxième semestre de 2012 ; (ii) l’EBITDA (marge opérationnelle augmentée de la dotation aux amortissements) de l’exercice 2013 devrait se situer dans une fourchette de 330 millions d’euros à 350 millions d’euros ; (iii) et les projets de plans d’économie à l’étude pourraient se traduire par des provisions qui pourraient entraîner un résultat net négatif au second semestre.

5 - Les hypothèses sous-jacentes aux prévisions formulées sont détaillées au paragraphe 6.2 de l’actualisation du document de référence déposée auprès de l’Autorité des marchés financiers le 14 octobre 2013.

 

 

Une conférence téléphonique sera ouverte aux analystes le 15 octobre 2013 à 15h00. Les modalités d’accès à cette conférence téléphonique sont indiquées sur le site Internet de la Société (www.nexans.com).
L’information qui sera communiquée au cours de cette conférence téléphonique n’est pas destinée et n’est pas adressée aux personnes qui, indépendamment de leur nationalité, sont aux Etats-Unis ou à toute autre personne américaine (U.S. person) tel que ce terme est défini dans le Règlement S (Regulation S) du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « Securities Act »), à l’exception des investisseurs qualifiés (qualified institutional buyers ou QIBs) tels que définis par la Règle 144A du Securities Act. L’information qui sera communiquée au cours de cette conférence téléphonique ne doit pas être considérée comme une offre de cession ou une sollicitation ou une offre d’achat ou de souscription de titres de Nexans sur le territoire des Etats-Unis ou faite par ou au bénéfice d’une personne américaine (U.S. person) ou d’un résident américain.

Les rapports sur Nexans qui seront publiés par les analystes qui participeront à cette conférence téléphonique ne pourront pas être distribués aux Etats-Unis ou à toute personne américaine (U.S. person) au sens du Securities Act. 

Cliquez ici pour toutes les informations sur la conférence téléphonique

 

Information du public

Un prospectus, constitué (i) du document de référence de Nexans déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) le 3 avril 2013 sous le numéro D.13-0273 (le « Document de Référence 2012 »), (ii) d’une actualisation du document de référence déposée auprès de l’AMF le 14 octobre 2013 sous le numéro D.13-0273-A01 (l’« Actualisation du Document de Référence ») et (iii) d’une note d’opération (incluant le résumé du prospectus), qui a obtenu le visa de l’AMF numéro 13-541 en date du 14 octobre 2013 (la « Note d’Opération ») est disponible, sur demande et sans frais, auprès de la société (8, rue du général Foy – 75008 Paris) ainsi que sur le site Internet de l’AMF (www.amf-france.org) et sur le site Internet de la société (www.nexans.com).
Les informations de nature prospectives contenues dans ce communiqué sont fonction de risques et incertitudes, connues ou inconnues à ce jour, qui peuvent avoir un impact sur les performances futures de la Société, et qui peuvent en différer sensiblement. 
Nexans attire l’attention du public sur les facteurs de risque décrits aux pages 34 à 42 et 185 à 197 du Document de Référence 2012, aux chapitres 3 et 4 de l’Actualisation du Document de Référence et au chapitre 2 de la Note d’Opération et en particulier les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence, en Europe, aux Etats-Unis, Canada, Brésil, Australie et en Corée du sud (outre les procédures en cours portant sur les activités réalisées localement) pour comportement anticoncurrentiel dans le secteur des câbles d’énergie sous-marins et souterrains, et dont l’issue et les conséquences liées pourront avoir un effet défavorable significatif sur les résultats et donc la situation financière du Groupe, même en dehors de l’éventuelle amende de la Commission Européenne. Il est rappelé que la société Nexans France SAS a constitué dans ses comptes sociaux une provision de 200 millions d’euros qui figure également dans les comptes consolidés du Groupe depuis le 30 juin 2011 pour risques d’une amende qui pourrait lui être infligée suite à la communication des griefs du 5 juillet 2011 de la Direction Générale de la Concurrence de la Commission européenne ; du fait d’un dénouement probable dans un horizon inférieur à un an, la provision de 200 millions d’euros a été reclassée en provision courante dans les comptes au 30 juin 2013.
Outre les facteurs de risques, les principales incertitudes pour le quatrième trimestre 2013 sont reprises dans l’Actualisation du Document de Référence déposée auprès de l’AMF le 14 octobre 2013.
Ce communiqué et les informations qu’il contient ne constituent ni une offre de vente ou d’achat ni la sollicitation de vente ou d’achat d’actions ou de droits préférentiels de souscription de Nexans.
La diffusion, la publication ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales et réglementaires en vigueur. En conséquence, les personnes physiquement présentes dans ces pays et dans lesquels le présent communiqué de presse est diffusé, publié ou distribué doivent s’informer et se conformer à ces lois et règlements.
Le présent communiqué constitue une communication à caractère promotionnel et non pas un prospectus au sens de la Directive 2003/71/CE du Parlement européen et du Conseil du 4 novembre 2003 telle que modifiée, notamment par la directive 2010/73/UE du Parlement européen et du Conseil du 24 novembre 2010, et telle que transposée dans chacun des Etats membres de l’Espace Economique Européen.
Le présent document ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières ou la sollicitation d’une offre d’achat de valeurs mobilières aux Etats-Unis. Les valeurs mobilières mentionnées dans le présent document n’ont pas été, et ne seront pas, enregistrées au titre du U.S. Securities Act of 1933, tel que modifié (le « Securities Act »), et ne peuvent être offertes ou vendues aux Etats-Unis en l’absence d’enregistrement ou de dispense d’enregistrement au titre du Securities Act. Nexans n’a pas l’intention d’enregistrer l’offre en totalité ou en partie aux États-Unis ni de faire une offre au public aux États-Unis.
Le présent communiqué ne doit pas être publié, transmis ou distribué, directement ou indirectement, aux Etats-Unis d’Amérique, en Australie, au Canada ou au Japon.

 

ANNEXE 1
(en millions d’euros)

  T3 Sep YTD
  2012 2013 2012 2013
A cours des métaux courants 1 819 1 655 5 396 5 067
A cours des métaux constants 1 249 1 171 3 647 3 522
         
Chiffre d'affaires à cours des métaux courants par segment d'activité
         
Transmission, Distribution et Opérateurs 651 620 1 886 1 845
Industrie 399 382 1 155 1 172
Distributeurs & Installateurs 553 469 1 685 1 485
Autres 216 183 670 565
Total Groupe 1 819 1 655 5 396 5 067
         
Chiffre d'affaires à cours des métaux constants par segment d'activité
         
Transmission, Distribution et Opérateurs 541 516 1,546 1,510
Industrie 305 303 890 925
Distributeurs & Installateurs 325 280 977 876
Autres 78 71 234 211
         
Total Groupe 1 249 1 171 3 647 3 522

 

 

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.Gedeon@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Laura Duquesne Investor Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
laura.duquesne@nexans.com
Angéline Afanoukoe Direction de la Communication
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, expert mondial de l’industrie du câble, propose une large gamme de câbles et solutions de câblages. Le Groupe est un acteur majeur des marchés de transmission et distribution d’énergie, de l’industrie et du bâtiment. Les solutions de Nexans servent de nombreux segments de marché : depuis les réseaux d’énergie et de télécommunication, en passant par les ressources énergétiques (éoliennes, photovoltaïque, pétrochimie, industries minières…), jusqu’au transport (construction navale, aéronautique, automobile et automatismes, équipements ferroviaires…). Nexans est un groupe industriel responsable qui considère le développement durable comme faisant partie intégrante de sa stratégie globale et opérationnelle. Innovation continue en matière de produits, de solutions et de services, formation et implication des collaborateurs, orientation client et adoption de procédés industriels sûrs et caractérisés par un impact limité sur l’environnement, telles sont quelques-unes des initiatives majeures qui inscrivent Nexans au cœur d’un avenir durable. Avec une présence industrielle dans 40 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 25 000 personnes et a réalisé, en 2012, un chiffre d’affaires de près de 7,2 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A.