Informations financières du premier trimestre 2011

  • Croissance organique du chiffre d’affaires de +13% par rapport au premier trimestre 2010
  • Maintien de l’activité au niveau du quatrième trimestre 2010 et retour à un niveau identique à celui du premier trimestre 2009
  • Confirmation de l’amélioration des conditions de marché sur la totalité des métiers
  • Amélioration de la rentabilité sous l’effet de la reprise des volumes

Paris, le 27 avril 2011 Nexans annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2011 de 1 754 millions d’euros. A cours des métaux non-ferreux constants*, le chiffre d’affaires du trimestre s’élève à 1 129 millions d’euros, en croissance annuelle de 13% à change et périmètre constants**. A données comparables, ce chiffre est équivalent à celui du premier trimestre 2009.

Les tendances observées durant le second semestre 2010 sont confirmées. Les activités de câbles pour les infrastructures d’énergie progressent de quasiment 11%. Le Groupe constate une très forte poussée des câbles haute tension sous-marins due à un retour à la normale dans l’exécution des projets légèrement atténuée par la haute tension terrestre en raison d’un retard au démarrage de contrats en carnet dans les pays du Golfe et d’un arrêt en Libye. Dans le domaine des câbles de distribution (basse et moyenne tension), Nexans bénéficie à plein du redémarrage des grands projets au Brésil et d’une légère croissance en Europe et en Amérique du Nord mais subit un retrait dans la zone Moyen-Orient. En règle générale, les événements politiques dans cette zone auront à l’échelle du Groupe pesé à hauteur d’environ deux points dans la croissance organique du trimestre.

Les activités de câbles pour l’Industrie enregistrent la plus forte croissance organique (+20,1%), grâce à la poursuite d’une demande soutenue dans le domaine de l’automobile et à la forte reprise des activités de câbles de spécialités en Europe et en Asie.

Le Bâtiment enregistre pour sa part un fort rebond, affichant une croissance organique de +10% dans l’ensemble des zones géographiques, à l’exception du Moyen-Orient.

Enfin, les activités Télécom s’inscrivent en croissance de 8% par rapport au premier trimestre de 2010.

Par ailleurs, le Groupe a annoncé le 28 mars 2011 avoir conclu un accord avec le groupe chilien Madeco. Cet accord pourrait conférer, à terme, à Madeco une position de référence au sein du capital de Nexans, en portant sa participation de 9% à 20%.

A fin mars 2011, la dette nette se monte à 307 millions d’euros contre 144 millions à fin décembre 2010. Cette hausse s’explique pour moitié par la très forte hausse du prix du cuivre depuis le début de l’année 2011 et pour moitié par l’accélération de l’activité durant le trimestre.

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE PAR METIER

 

T1 2010

T1 2011

 

Croissance organique T1 2011 vs T1 2010

Croissance organique T1 2011 vs T4 2010

(en millions d’euros)

A cours des métaux constants*

A cours des métaux constants*

Métier Energie

       

     - Infrastructures d’Energie

410

468

10,7%

0,7%

     - Industrie

201

243

20,1%

6,6%

     - Bâtiment

199

227

10,0%

-4,3%

Métier Telecom

       

     - Infrastructures Télécom

40

47

12,3%

-11,7%

     - Réseaux Privés Télécom (LAN)

56

60

4,8%

1,6%

Autres

6

8

N/S

N/S

Fils conducteurs

59

75

21,8%

0,3%

Total Groupe

971

1 129

13,0%

0,6%

ENERGIE

Le chiffre d’affaires de l’activité Energie a atteint 939 millions d’euros au premier trimestre 2011. A taux de change et périmètre constants, les ventes croissent de 12,8% par rapport au premier trimestre 2010.

  • Infrastructures d’Energie : amélioration dans la réalisation des contrats haute tension sous-marins, reprise contrastée de la demande dans le domaine de la distribution moyenne et basse tension

Le chiffre d’affaires à taux de change et périmètre constants est en hausse de 10,7% par rapport au premier trimestre 2010.

Ce chiffre témoigne d’une amélioration sensible dans le domaine des câbles haute tension sous-marins. La nouvelle organisation mise en place sur le site de Halden en Norvège en 2010 commence à porter ses fruits, permettant une exécution quasi normale des projets. Cette tendance permet de compenser la baisse d’activité enregistrée dans le domaine de la haute tension terrestre, où les événements politiques en Libye et des retards dans le Golfe ont décalé le déroulement de certains contrats.
Par ailleurs, la bonne tenue des prises de commandes sur le trimestre permet de maintenir le carnet de commandes des activités haute tension à un niveau comparable à celui de fin 2010 (environ 1 300 millions d’euros soit 18 mois d’activité).

Dans le domaine de la distribution basse et moyenne tension, les ventes s’inscrivent en hausse de près de 6% par rapport à 2010. Il existe toutefois des situations très contrastées en fonction des zones. L’Europe enregistre une croissance de près de 2%, pénalisée par un recul des ventes en France après une année 2010 très soutenue à l’exportation. L’Amérique du Nord croit de près de 4%. La zone Asie-Pacifique s’inscrit en croissance de l’ordre de 9%, principalement grâce à l’Australie. La zone Amérique du Sud voit, quant à elle, ses ventes augmenter de plus de 50%, dans la continuité du dernier semestre 2010, grâce au rythme  soutenu des projets au Brésil. Enfin, la zone Moyen-Orient, Russie, Afrique souffre des évènements politiques dans la région.

Sous l’effet conjoint de ces différents éléments, la rentabilité se maintient par rapport au premier trimestre 2010.

  • Industrie : croissance des ventes tirée par l’automobile, les ressources et l’aéronautique

A taux de change et périmètre constants, le chiffre d’affaires progresse de 20,1% par rapport au premier trimestre 2010 et de 6,6% par rapport au dernier trimestre de 2010.

Les activités de faisceaux, essentiellement destinées à l’automobile, progressent de nouveau de plus de 40% par rapport au premier trimestre 2010 et de plus de 10% par rapport au dernier trimestre 2010.

Les câbles spéciaux destinés aux marchés industriels enregistrent, quant à eux, une progression de 12% par rapport à 2010 et de près de 5% par rapport au dernier trimestre 2010. Les segments de marché liés aux ressources énergétiques (pétrole et gaz, énergies renouvelables, exploitation minière) enregistrent un net rebond sur le trimestre. Dans le domaine du transport, la construction navale s’inscrit en retrait de l’ordre de 10 %. La demande en matière de câbles aéronautiques croit de près de 15% sous l’effet de la montée en puissance des programmes de production des clients du Groupe. Le segment du transport ferroviaire poursuit sa croissance, mais à un rythme moins soutenu que les trimestres précédents.

Les marges progressent sensiblement par rapport au premier trimestre 2010.

  • Bâtiment : nette amélioration des ventes dans toutes les zones (hors Moyen Orient)

Les ventes de câbles destinés au marché du Bâtiment progressent de 10% par rapport au premier trimestre 2010. L’activité s’inscrit en retrait de près de 4% par rapport au dernier trimestre 2010 renouant avec la saisonnalité habituelle à cette activité. La tendance favorable observée fin 2010 se poursuit dans toutes les zones géographiques à l’exception du Moyen-Orient.

En Europe, les ventes progressent de près de 7%. La France enregistre une croissance supérieure à 10%. L’Espagne et le Royaume-Uni augmentent fortement.
L’Asie-Pacifique, les Amériques du Nord et du Sud enregistrent, quant à elles, des croissances à deux chiffres. La zone Moyen-Orient, Russie, Afrique est en retrait.

Les marges poursuivent leur redressement.

TELECOM

Le chiffre d’affaires de l’activité Télécom a atteint 107 millions d’euros au premier trimestre 2011. A taux de change et périmètre constants, la croissance est de 8 % par rapport au premier trimestre 2010.

  • Infrastructures Télécom : reprise des investissements des opérateurs télécom

Le chiffre d’affaires croît de près de 12% par rapport au premier trimestre 2010. Dans le domaine des câbles en cuivre, la croissance est modeste, principalement liée à une amélioration de la demande au Brésil. Dans le domaine des câbles à fibre optique et des accessoires, les ventes affichent une croissance à deux chiffres qui témoigne de la reprise des investissements de la part des opérateurs, particulièrement en Europe dans le domaine du Fiber To The Home (FTTH).

  • Réseaux Privés Télécom (LAN) : confirmation du rebond aux Etats-Unis

Les ventes de câbles LAN progressent de près de 5% comparativement au premier trimestre 2010. Cette croissance est principalement tirée par la forte demande en Amérique du Nord où le Groupe occupe une position de premier plan dans le domaine des systèmes de câblage pour centres de données.

FILS CONDUCTEURS : saturation de l’outil par les ventes externes

La demande accrue en matière de fils conducteurs permet au Groupe de saturer son outil de production par des ventes externes. Celles-ci augmentent ainsi de plus de 20% comparativement au premier trimestre 2010 permettant une meilleure absorbation des frais fixes.

---

* Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non-ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.
** Le chiffre d’affaires 2010 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants du premier trimestre 2010, les effets de change s’élèvent à 30 millions d’euros et les effets de périmètre à -2.

Calendrier financier

10 mai 2011 : réunion d’information des actionnaires individuels à Nancy*
31 mai 2011 : assemblée générale des actionnaires
27 juillet 2011 : résultats du premier semestre 2011
* date provisoire donnée à titre indicatif

Le lecteur est également invité à consulter le site internet du Groupe sur lequel est disponible le Document de Référence 2010, lequel inclut les facteurs de risques du Groupe et un descriptif des procédures judiciaires, notamment ceux liés aux enquêtes de concurrence décrits dans le communiqué de presse du 12 février 2009.

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.gedeon@nexans.com
Jean-Marc Bouleau Institutional Investors Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
jean_marc.bouleau@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Pascale Strubel Corporate Communication Department
Téléphone + 33 (0)1 73 23 85 28
pascale.strubel@nexans.com
Angéline Afanoukoe Press relations
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, expert mondial de l’industrie du câble, propose une large gamme de câbles et systèmes de câblage. Le Groupe est un acteur majeur des marchés d’infrastructures, de l’industrie, du bâtiment et des réseaux locaux de transport de données. Il développe des solutions pour les réseaux d’énergie, de transport et de télécommunications, comme pour la construction navale, la pétrochimie et le nucléaire, l’automobile, les équipements ferroviaires, l’électronique, l’aéronautique, la manutention et les automatismes.
Nexans est un groupe industriel responsable qui considère le développement durable comme faisant partie intégrante de sa stratégie globale et opérationnelle. Innovation continue en matière de produits, de solutions et de services, formation et implication des collaborateurs, adoption de procédés industriels sûrs et caractérisés par un impact limité sur l’environnement, telles sont quelques-unes des initiatives majeures qui inscrivent Nexans au cœur d’un avenir durable.
Avec une présence industrielle dans 40 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 23 700 personnes et a réalisé, en 2010, un chiffre d’affaires supérieur à 6 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A. Pour plus d’informations : www.nexans.com ou http://www.nexans.mobi