Informations financières du premier trimestre 2013

  • Activité au premier trimestre en retrait de 3,4% à périmètre courant et 5,6% à périmètre constant en raison d’un fort effet de base (premier trimestre 2012 élevé)
  • Environnement de prix stable
  • Forte croissance en transmission sous-marine reflétant un retour progressif à la normale sur le plan opérationnel
  • Mise en place du dispositif en vue de délivrer les bénéfices 2014 et 2015 des initiatives stratégiques annoncées en février 2013

 

Paris, le 25 avril 2013 Nexans annonce ce jour un chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2013 de 1 668 millions d’euros. À cours des métaux non-ferreux constants1 , le chiffre d’affaires du trimestre s’élève à 1 130 millions d’euros, il était de 1 169 millions d’euros au premier trimestre 2012, soit une décroissance organique de près de 5,6%2.

Comme la société l’anticipait, le premier trimestre 2013 marque une décroissance organique sensible sous l’effet conjoint d’un effet de base créé par un premier trimestre 2012 à niveau élevé, d’une conjoncture mondiale qui s’est dégradée au deuxième semestre 2012 et de conditions météorologiques défavorables ayant retardé l’installation des câbles d’infrastructure.

Cette décroissance marque un ralentissement significatif dans les activités hors haute tension (-8%) dans toutes les zones et lignes de métiers. Dans ce même périmètre, une décroissance séquentielle (premier trimestre 2013 versus dernier trimestre 2012) est observée à l’exception de l’Europe qui progresse de 1,7%. Dans ce même environnement, le Groupe n’observe pas de décroissance de prix.

Les activités haute tension progressent, à périmètre constant, globalement de 8,3% dont en sous-marin de 22,3%, reflétant ainsi le retour progressif à la normale annoncé pour la Norvège. Le démarrage est plus lent en haute tension terrestre mais les ventes devraient s’améliorer au deuxième trimestre.

La société anticipe un deuxième trimestre 2013 à un niveau sensiblement plus élevé, notamment en raison de la disparition des conditions climatiques particulièrement défavorables et de la correction de tendance sur la haute tension terrestre (cf. supra).

Enfin, le Groupe met en place les leviers d’amélioration de sa performance opérationnelle en 2014 et 2015. Par ailleurs, en Europe, il mobilise ses équipes sur la préparation du projet de plan d’économies qui fera l’objet d’une consultation au troisième trimestre avec les partenaires sociaux.

 

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE PAR METIER

  T1 2012 T1 2013   Croissance organique
T1 2013 vs T1 2012
Croissance organique
T1 2013 vs T4 2012
(en millions d’euros) A cours des métaux constants
A cours des métaux constants
Distributeurs et Installateurs 332 295  -10,1% -3,1%
Industrie 281  294  -2,5% -3,4%
Transmission, Distribution et Opérateurs
dont Transmission
481  470 -4,5%

+8,3%
-13,2%

-25,5%
Autres 75  71  -4,9%  3,7%
Total Groupe 1 169  1 130 -5,6% -7,3%


 Avec un chiffre d’affaires de 295 millions d’euros, l’activité Distributeurs et Installateurs enregistre une décroissance organique de 10,1% par rapport au premier trimestre 2012. Cette évolution est principalement due au fort ralentissement observé en Europe en milieu d’année dernière, qui entraine un effet de base très défavorable au premier trimestre 2013.

L’analyse séquentielle fait ressortir une décroissance organique de 3,1% qui traduit une bonne performance au Brésil, une stabilité des ventes en Europe et un ralentissement dans les autres zones.

En Europe, la France affiche une bonne résistance par rapport au dernier trimestre, à l’inverse les ventes en Scandinavie décroissent en raison de conditions climatiques difficiles qui ont ralenti les chantiers de construction.

L’activité outre-Atlantique a été impactée par un mouvement de déstockage dans le secteur des chantiers miniers, en particulier au Canada.

En Asie-Pacifique, la dynamique demeure positive en Corée, alors que la situation reste délicate en Australie du fait d’une demande atone de la part des principaux distributeurs. Un plan de restructuration impliquant le départ d’environ 60 personnes a été lancé.

Les ventes de l’activité Industrie s’élèvent à 294 millions d’euros, soit une décroissance organique de 2,5% par rapport au premier trimestre 2012. Ceci traduit l’affaiblissement de l’activité en Europe dans certains segments des biens d’équipement depuis le deuxième trimestre 2012.

En analyse séquentielle, le secteur est en décroissance organique de 3,4%. Cette évolution est contrastée, et se décline comme suit :

  • une bonne performance dans les faisceaux automobiles en Europe qui tirent toujours parti de leur positionnement sur les constructeurs automobiles allemands haut-de-gamme, avec une croissance à 2 chiffres ;
  • une stabilisation dans le secteur des transports au cours des trois premiers mois, aussi bien en Europe qu’en Asie. L’Europe connaît une impulsion provenant de ses ventes en aéronautique, ferroviaire et naval ; en Asie, la Chine enregistre une forte décroissance, en raison des deux semaines de Nouvel An durant lesquelles l’activité est quasi-interrompue. En Corée, le dynamisme de l’activité offshore a compensé le rythme moins soutenu de la construction navale au premier trimestre ;
  • une demande qui reste faible sur les autres segments européens des biens d’équipement/automatisme entre autres et un effet de déstockage dans les câbles de ressources en Amérique du Nord.
     

 L’activité Transmission, Distribution et Opérateurs affiche 470 millions d’euros de chiffre d’affaires contre 481 millions d’euros en 2012, soit une décroissance organique de 4,5%.

La Transmission (haute tension) enregistre une croissance organique de 8,3% par rapport au premier trimestre 2012.

En câbles de haute tension terrestre, le démarrage est, comme attendu, lent ce qui se corrigera au deuxième trimestre. L’activité de réponse à des appels d’offre demeure dynamique, avec notamment la récente entrée du contrat Westermost Rough Wind Farm.

En haute tension sous-marine, l’activité affiche une croissance de 22,3% comparativement au premier trimestre 2012. L’usine de Halden retrouve progressivement un régime de production normalisé. L’amélioration de la marge se fera significativement ressentir dès la fin d’année 2013, après l’apurement des contrats dont la marge a été impactée par les difficultés opérationnelles rencontrées en 2012.

L’activité Distribution et Opérateurs est, quant à elle, en décroissance organique de 11,2% par rapport au premier trimestre 2012. Ceci s’explique par le ralentissement marqué des ventes depuis le second semestre 2012 en zones MERA, Amérique du Sud et Asie-Pacifique, et dans une moindre mesure sur les marchés européens.

L’analyse séquentielle fait ressortir une décroissance de 3,4% par rapport au trimestre dernier. Elle recouvre une évolution légèrement positive en Europe et en Amérique Latine (Pérou), mais négative en Amérique du Nord et en zone MERA (Maroc notamment).
Les Opérateurs affichent pour leur part des ventes en forte croissance, surtout pour l’activité de câbles cuivre, toujours bien orientée au Liban et en Amérique Latine.

Les ventes des Autres activités s’élèvent à 71M€, soit une décroissance organique de 4,9% par rapport au premier trimestre 2012.

 

Autres informations

Pour les besoins de la mise en équivalence de Nexans dans les comptes consolidés du groupe Madeco au premier trimestre, les données comptables non opérationnelles suivantes sont communiquées : variation de capitaux propres liée à la juste valeur des instruments de couverture sur métal (-9 millions d’euros), variation de capitaux propres liée aux différences de conversion (+39 millions d’euros), et effet Stock Outil (-3 millions d’euros).

Une conférence téléphonique (en anglais) est organisée ce jour à 10h00 (Heure de Paris). Les numéros à composer pour y participer sont les suivants :

  • Appel depuis la France : 01 70 77 09 43
  • Appel depuis la Grande-Bretagne : +44 203 367 9458
  • Appel depuis les USA : +1 866 907 5924

Les numéros de réécoute (conférence disponible sous 2 heures) sont les suivants :

  • Appel depuis la France : 01 72 00 15 00 (en anglais)
  • Appel depuis la Grande-Bretagne : +44 203 367 9460
  • Appel depuis les USA : +1 877 642 3018

Pour la réécoute, veuillez préciser la référence de conférence 281428 suivie de #

 

Calendrier financier

14 mai 2013 :          Assemblée Générale des actionnaires
30 mai 2013 :          réunion d’information des actionnaires individuels à Lille*
25 juillet 2013 :       résultats du premier semestre 2013
* date provisoire donnée à titre indicatif

Le lecteur est également invité à consulter le site Internet du Groupe sur lequel sont disponibles en particulier la présentation analystes des résultats annuels, les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2012 et le Document de Référence 2012,où figurent les facteurs de risques du Groupe et notamment confirmation des risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence , en Europe et aux Etats-Unis, Canada, Brésil, Australie et en Corée pour comportement anticoncurrentiel dans le secteur des câbles d’énergie sous-marins et souterrains, ainsi que les services et matériels associés,  et dont l’issue et les conséquences liées pourront avoir un effet défavorable significatif sur les résultats et donc la situation financière du Groupe.

Les informations de nature prospectives contenues dans ce communiqué sont fonction de risques et incertitudes, connues ou inconnues à ce jour, qui peuvent avoir un impact sur les performances futures de la Société, et qui peuvent en différer sensiblement.
Outre les facteurs de risques, les principales incertitudes pour 2013 concernent notamment :

  • L’environnement économique dans le monde ;
  • La résilience des marchés d’infrastructure d’énergie dans les pays émergents ;
  • La croissance dans les marchés des énergies renouvelables et dans l’Oil & Gas, ainsi que les programmes d’investissement des clients sur ces marchés ;
  • Le redressement des câbles industriels dans certains segments de transport tels que les chantiers navals, les automatismes et le développement du ferroviaire en Chine ;
  • La capacité du Groupe d’améliorer sa rentabilité et d’accroitre sa productivité ;
  • L’hypothèse d’un impact limité en 2013 des enquêtes de concurrence ouvertes en 2009, et en tout état de cause cohérent avec les options comptables retenues ;
  • La capacité du Groupe à intégrer ses acquisitions, tirer bénéfice de ses partenariats et réaliser les cessions envisagées dans les meilleures conditions ;
  • Le risque de crédit client, notamment en Europe et en Egypte, et tout particulièrement en Grèce où le risque crédit ne s’assure plus ;
  • La reprise de l’activité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

 

 

Notes

1) Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non-ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants.

2) Le chiffre d’affaires 2012 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non-ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants du premier trimestre 2012, les effets de change s’élèvent à -6 millions d’euros, les effets périmètre à 32 millions d’euros.



Annexe
 (en millions d’euros)

  Premier trimestre
2012 2013
 
A cours des métaux courants 1 752 1 668
A cours des métaux constants 1 169 1 130
 
Chiffre d'affaires à cours des métaux courants par segment d'activité
 
Transmission, Distribution et Opérateurs 582 581
Industrie 364 377
Distributeurs et Installateurs 579 513
Autres 228 197
 
Total Groupe 1 752 1 668
 
Chiffre d'affaires à cours des métaux constants par segment d'activité
 
Transmission, Distribution et Opérateurs 481 470
Industrie 281 294
Distributeurs et Installateurs 332 295
Autres 75 71
 
Total Groupe 1 169 1 130

 

 

Documentation

Vos Contacts

Michel Gédéon Investor Relations
Téléphone +33 1 78 15 05 41
Michel.gedeon@nexans.com
Jean-Claude Nicolas Corporate Communication
Téléphone +33 (0) 1 73 23 84 51
jean-claude.nicolas@nexans.com
Laura Duquesne Investor Relations
Téléphone + 33 (0)1 73 23 84 61
laura.duquesne@nexans.com
Angéline Afanoukoe Press relations
Téléphone +33 1 78 15 04 67
Angeline.afanoukoe@nexans.com

A propos de Nexans

Inscrivant l’énergie au cœur de son développement, Nexans, expert mondial de l’industrie du câble, propose une large gamme de câbles et solutions de câblages. Le Groupe est un acteur majeur des marchés de transmission et distribution d’énergie, de l’industrie et du bâtiment. Les solutions de Nexans servent de nombreux segments de marché : depuis les réseaux d’énergie et de télécommunication, en passant par les ressources énergétiques (éoliennes, photovoltaïque, pétrochimie, industries minières…), jusqu’au transport (construction navale, aéronautique, automobile et automatismes, équipements ferroviaires…). Nexans est un groupe industriel responsable qui considère le développement durable comme faisant partie intégrante de sa stratégie globale et opérationnelle. Innovation continue en matière de produits, de solutions et de services, formation et implication des collaborateurs, orientation client et adoption de procédés industriels sûrs et caractérisés par un impact limité sur l’environnement, telles sont quelques-unes des initiatives majeures qui inscrivent Nexans au cœur d’un avenir durable. Avec une présence industrielle dans 40 pays et des activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie 25 000 personnes et a réalisé, en 2012, un chiffre d’affaires de près de 7,2 milliards d’euros. Nexans est coté sur le marché NYSE Euronext Paris, compartiment A.