Centrales électriques

Les câbles classés nucléaire de Nexans vont jouer un rôle clé en matière de contrôle et de sécurité dans deux projets de centrales nucléaires en Chine

20 sept. 2021

  • Au total, 1500 kilomètres de câbles d’énergie, de commande et de télécommunications vont être fournis aux réacteurs nucléaires de Tianwan et Xudapu.
  • Le projet aura une durée de six ans, les premières livraisons étant prévues pour septembre 2022.

Paris, le 20 septembre 2021 – Nexans a renforcé sa participation au programme accéléré de construction de nouveaux réacteurs nucléaires en Chine, en se voyant attribuer un important contrat par la société CNEIC (China Nuclear Energy Industry Corporation) pour la fourniture de câbles spécialisés, destinés à deux nouveaux projets. Au cours des six prochaines années, le Groupe se chargera de concevoir et de fabriquer environ 1500 kilomètres de câbles ayant pour but d’assurer la sécurité, la fiabilité des installations électriques et ce pendant la durée de vie des réacteurs de Tianwan 7 et 8 et de Xudapu 3 et 4.

La Chine se concentre actuellement sur la construction de centrales nucléaires côtières à proximité des principaux centres démographiques du pays, qui vise une capacité de production de 70 GW en 2025, contre environ 50 GW au total à la fin de 2020, soit l’équivalent d’une vingtaine de nouveaux réacteurs. Pour l’heure, le nucléaire fournit à peine 2 % de l’énergie électrique de la Chine mais le pays entend à terme en faire la principale source, dépassant toutes les autres, ainsi qu’un élément essentiel de son plan en vue de parvenir à la neutralité carbone à l’horizon 2060.

La centrale nucléaire de Tianwan, à proximité de la ville de Lianyungang (province du Jiangsu), est située au bord de la mer Jaune. L’ajout de deux réacteurs Rosatom VVER-1200 de 1,2 GW en fera le plus grand site nucléaire au monde, d’une capacité totale supérieure à 8 GW. Deux autres réacteurs VVER-1200 sont également en cours d’installation à la centrale nucléaire Xudapu dans le district de Huludao (province du Liaoning).

“ Cet important contrat portant sur quatre nouveaux réacteurs en Chine confirme la valeur que CNEIC attache notre expérience dans les différentes technologies de réacteurs, la haute performance de nos câbles et notre engagement à nouer des partenariats sur le long terme. L’une des clés de ce succès a été notre capacité démontrée de qualifier nos câbles selon les spécifications nucléaires dédiées des deux projets. ”

Oliver Dervout

Directeur du segment de marché Production d’énergie pour Nexans

Pour les sites de Tianwan et Xudapu, Nexans fournira divers câbles classés nucléaire , notamment des câbles d’énergie moyenne tension (MT) et basse tension (BT), d’instrumentation et coaxiaux de télécommunications. Ceux-ci seront installés à l’intérieur et à l’extérieur de la zone de confinement du réacteur nucléaire. Il est vital que les câbles continuent de fonctionner en toute sécurité et fiabilité dans les conditions environnementales les plus extrêmes, qu’elles soient normales, accidentelles ou consécutives à un accident.

Nexans fabriquera les câbles dans son usine de Mehun-sur-Yèvre (Cher), en France. Les premières livraisons sont prévues pour septembre 2022 et se poursuivront jusqu’en 2027.

Votre contact

Press Contact

Communications

Contactez-nous

Sujets sur lesquels vous souhaitez obtenir plus d'informations :

* Champs obligatoires

Veuillez vérifier votre saisie et réessayer.

Une adresse mail ne peut contenir qu'un seul @

Protection des données personnelles

Vous avez le droit de vous opposer au traitement de vos données personnelles et/ou à leur utilisation à des fins de marketing direct ou à des fins commerciales.

Merci !

Merci de nous avoir contactés. Nous vous contacterons sous peu.

Erreur

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Fermer